Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

7 histoires surprenantes autour du Canal de Panama

http://www.vivre-au-panama.com/wp-content/uploads/7-histoires-surprenantes-autour-du-canal-de-panama.jpg  

7 histoires surprenantes autour du Canal de Panama

 

Mal connu, tout juste survolé dans les manuels d’histoire, le Canal de Panama fut pourtant à l’origine d’un des plus gros scandales de la IIIème république dans les années 1880-1890.

L’histoire du Canal de Panama n’a rien d’un long fleuve tranquille : elle évoque une faillite, un des scandales financiers les plus importants de l’époque (plus de 85 000 personnes ruinées), des milliers de morts, et la chute d'un personnage auparavant célébré, Ferdinand de Lesseps. Bref, elle tient plus du polar haletant à rebondissements que du pavé historique soporifique comme l'avait présenté 7x7 dans un précédent article. D’ailleurs, au moment même où l’institut du Monde Arabe consacre une exposition à l’épopée glorieuse du Canal de Suez, Daniel Zapateiro, un jeune réalisateur panaméen, revient sur cet épisode palpitant –mais oublié– de l’histoire de France dans un documentaire choc : "Paname, le fantôme du grand Français".

Passionnant, ce film s’intéresse à Ferdinand de Lesseps et retrace l’aventure tragique qu’a été la construction du Canal de Panama, ce projet pharaonique (et ambitieux pour l’époque) qui relie les océans Atlantique et Pacifique grâce à un canal de plus de 80 km de long à travers l’Isthme de Panama.

IL regorge aussi d’anecdotes croustillantes : Saviez vous que la tour Eiffel avait été financée avec une partie de l’argent du Canal de Panama ? On vous en dit plus.

1. Canal de Panama : Mais au fait "Paname" ca vient d’où ?

 

De la fameuse chanson d’Edith Piaf ou Léo Ferret ? Du Chapeau qui porte le même nom ? Pas du tout. Et si aujourd’hui, tout le monde affuble Paris de ce petit nom affectueux, ce mot tiré de l’argot n’a à l’origine rien de flatteur. Ultra péjoratif à l’époque dans la bouche des français (au même titre que parigot), "Paname" est en fait étroitement lié au scandale financier de Panama qui éclate en 1892 et éclabousse le gouvernement et la France toute entière. Au total, cent quatre députés sont dénoncés à la Chambre pour avoir touché en sous-main des chèques de la société de percement du canal (connue sous le nom de la société Compagnie Universelle du Canal de Panama) qui achète leur vote en faveur d'une magouille financière frauduleuse. Paname c’est donc le "doux" petit mot utilisé pour désigner le fief de ces parisiens véreux qui trempent dans le complot.

2.Canal de Panama : Ferdinand de Lesseps était-il un escroc ?

S’il n’est certes pas blanc comme neige, on ne peut pas affirmer avec certitude qu’il était corrompu.  Car finalement son plus grand tort (celui qui le perdra) est d’être buté, mais aussi mal entouré. Au moment des faits, cet ancien diplomate pas tout jeune (il avait tout de même 75 ans) et dépassé refuse de voir l’évidence et pratique à merveille la politique de l’autruche. Déterminé à mener à bien son projet, il continue à surfer sur sa notoriété post Suez pour poursuivre le lancement des souscriptions auprès des Français et ferme les yeux sur moults malversations menées par les hommes d’affaires qui l’entourent, comme Cornelius Herz et Jacques Reinach qui arrosent la presse et le monde politique français. Verdict, en 1892 le scandale politique éclate et la Compagnie Universelle du Canal de Panama dont il est à la tête, est mise en liquidation après avoir encaissé 1,5 milliard… pour un canal inachevé. Condamné à 5 ans de prison dont il est dispensé en raison de son âge, Ferdinand de Lesseps finit ses jours ruiné et oublié de tous dans sa demeure du Chesnay. Quant aux vautours, ils n’emportent pas le pactole au paradis : le 1er s’enfuit en Angleterre et le second se suicide.

3.Canal de Panama : Pourquoi le projet a-t-il échoué ?

Pour plusieurs raisons. D’abord, Ferdinand de Lesseps s’obstine, malgré les avis extérieurs, à vouloir construire un canal à niveau plutôt qu’un canal a écluses, affirmant que ce qui a marché en Egypte marchera au Panama. Or la configuration n’est pas la même : au lieu d'un long ruban de sable à draguer, ici c’est toute une montagne de roche dure dans laquelle il faut creuser une gigantesque cuvette. Lorsqu’il change enfin d’avis et fait appel aux services de Gustave Eiffel qui imagine un projet de canal à dix écluses, c’est déjà trop tard. Sans parler des nombreuses autres mauvaises surprises auxquelles ils sont confrontés sur le terrain : conditions météorologiques difficiles avec une pluie tropicale intense qui empêche les travaux et détrempe l’argile, machines qui s’enlisent... Surtout, la fièvre jaune et la malaria font des ravages et déciment la main d’œuvre, on parle de milliers de morts, même si difficile de dire avec exactitude combien ont été tués souligne Daniel Zapateiro : “D'après les estimations des Américains à leur arrivée au Panama, environ 20.000 personnes ont trouvé la mort dans la construction du canal français. Mais ce nombre a été récemment contesté par des chercheurs français, qui parlent de 5000 personnes.”

4.Canal de Panama : Comment Eiffel a détourné l'argent du canal pour construire sa tour ?

Le malheur des uns, fait visiblement le bonheur des autres. La preuve, s'il en fallait une, avec ce détail occulté –un de plus– de l'incroyable saga que Daniel Zapateiro relate dans son documentaire. “Eiffel a utilisé l'argent, destiné aux écluses, que lui avait donné la compagnie française pour terminer la construction de la tour Eiffel à temps pour l’exposition universelle de 1889”. Et s’il ne rend jamais l’argent, cela semble ne pas poser de problème : lorsque le scandale de Panama éclate le célèbre ingénieur français qui se retrouve visé par une enquête pour escroquerie et abus de confiance (au même titre que Lesseps) échappe à la prison pour vice de forme.

5.Canal de Panama : Un scandale qui fait le bonheur des antisémites

 

Au moment du scandale, la presse d’extrême droite nationaliste s’enflamme et saute sur l’occasion pour promouvoir ses idées antiparlementaristes et antisémites : plusieurs hommes d’affaires impliqués comme  Reinach et Herz sont juifs. Parmi ces journalistes, le tristement célèbre polémiste sulfureux Edouard Drumont à l’origine de l’ouvrage antisémite "La France juive" arrive en tête. Rédacteur en chef de la Libre Parole, au moments des faits il n’y va pas avec le dos de la cuillère et  n’hésite pas à écrire noir sur blanc : « le fameux, influent et actif banquier juif, baron Jacques de Reinach, produit de la République parlementaire».

Résultat, en 1894, le capitaine Dreyfus, victime de la montée de l’antisémitisme post Panama paye les pots cassés et est accusé à tort.

 

6.Canal de Panama  Pendant ce temps là pour les Etats-Unis c’est du tout cuit

Ils rachètent la concession, reprennent les plans de l’ingénieur  français Adolphe Godin de Lépinay (un ancien concurrent de Lesseps) et inaugurent le canal en 1914

7.Canal de Panama : Cerise sur le gâteau, les Etats-Unis s’offrent un droit de passage à perpétuité !

Car si l’Amérique file un coup de pouce au Panama pour faciliter son indépendance vis à vis de la Colombie, c’est pas gratuit, en contrepartie : "le Panaméen Bunau-Varilla, ambassadeur du nouvel état à Washington signe un traité dont l’une des conditions est que le Panama donne aux américains toute la bande de terre autour du canal en tant que territoire souverain des Etats-Unis et ce à perpétuité. Ainsi, le Panama mettra des dizaines d’années avant de recouvrer sa souveraineté complète, ce qu’il réussit finalement en 1999."

 

Publié le 6 JUILLET 2018

https://www.7x7.press/7-histoires-surprenantes-autour-du-canal-de-panama

7 histoires surprenantes autour du Canal de Panama

7 histoires surprenantes autour du Canal de Panama