Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Infos : Des peintures de Fernando BOTERO au PANAMA.

Exposition de 27 peintures à l'huile et 34 dessins de l'artiste au Musée du Canal Interocéanique à partir du 16 avril 2013.

Des œuvres importantes du maître Fernando Botero seront exposées durant la Première Biennale du Sud à Panama « Emplazando Mundos » (Mise en place des mondes), une exposition qui sera ouverte au public à partir du 16 avril 2013 et qui se tiendra au Musée du canal interocéanique. Ces œuvres font partie des dernières séries peintes par l'artiste et l’exposition est composée de 27 peintures à l’huile de différent format et de 34 dessins que le peintre et sculpteur colombien a récemment exposés à la galerie Marlborough de New York et au Musée d’Antioquia à Medellín, sa ville natale. L'objectif de la première Biennale du Panama est de démocratiser l'art et la culture et de permettre aux artistes de s'approprier la ville et de promouvoir la participation du public en instaurant un dialogue et une interaction permanente avec le monde de l'art. En outre, l'œuvre « El Viacrucis » sera exposée pour la première fois en Amérique centrale. Des personnalités du monde de l'art et de la culture seront présentes pour l'exposition du « Viacrucis » ou la « Passion du Christ » au Panama, un événement très attendu et qui sera une des principales attractions de la foire.  

Fernando Botero Angulo.

Né le 19 avril 1932 à Medellín, est un aquarelliste et sculpteur colombien réputé pour ses personnages aux formes rondes et voluptueuses. S'étant lui-même surnommé ironiquement « le plus colombien des artistes colombiens », il est l'un des rares peintres à connaître le succès et la gloire de son vivant. Sa carrière commence réellement en 1958, lorsqu'il gagne le premier prix du Salon des artistes colombiens (espagnol : Salón de Artistas Colombianos). Au gré de ses nombreux voyages aux États-Unis et en Europe, Fernando Botero a développé un style qui lui est propre et dont sa Nature morte à la mandoline, datant de 1957, constitue la première manifestation. Ce style, que l'on peut remarquer tant dans ses peintures ou dessins que dans ses sculptures, lui permet de n'être associé à aucun mouvement ou courant, passé ou présent. Son œuvre est par ailleurs essentiellement inspirée de l'art précolombien et populaire. Son épouse actuelle, Sophía Vári, est également peintre et sculpteur de statues monumentales. Le couple Botero vit et travaille aujourd'hui à Paris en France, mais aussi à New York aux États-Unis et à Pietrasanta près de Lucques en Toscane (Italie). Source : diaadia.com.pa et wikipedia