Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Le nouvel aéroport de RIO HATO agit fortement sur la croissance du tourisme de la province de COCLE.

Sept mille chambres devraient être ajoutées au parc hôtelier de la province de Coclé et des villages alentour afin de pallier la demande touristique que génère l'aéroport international des provinces centrales Scarlett Martínez de Río Hato.

Ce projet représente une excellente opportunité pour les habitants de la province de Coclé et c’est pourquoi les autorités tentent de coordonner les vols domestiques afin qu'ils atterrissent et décollent à Río Hato et d’attirer des vols depuis et à destination de Bocas del Toro, Chiriquí et d'autres provinces afin de promouvoir le tourisme national et international. Le projet a, depuis ces débuts, l’objectif de stimuler le développement du tourisme dans la région et d'augmenter l'emploi dans l'industrie. Selon les sources officielles, le projet se concrétisera en septembre prochain et positionnera Coclé sur la carte mondiale. Progrès Rafael Bárcenas, le directeur de l'Autorité de l'aviation civile, a déclaré que le chantier de l'aéroport est achevé à 76 % et qu'il devrait être terminé le 30 septembre. Il a affirmé que l'aéroport « ouvrirait dans son entièreté » et c'est pourquoi il a indiqué qu'il est important que la région se prépare, car il est temps de mettre en place une offre touristique intéressante. « Il existe de nombreux hôtels dans la région, mais cela n’est pas suffisant », a-t-il souligné. « Nous commençons maintenant la transition avec Tocumen en ce qui concerne l'emploi, car ce sont eux qui gèreront et engageront la main-d'œuvre », a-t-il expliqué. Il a ajouté que 150 personnes devraient être engagées dans le terminal aérien, sans compter les taxis, les autobus et d'autres emplois pour lesquels le personnel sera engagé petit à petit. Il a également indiqué que la province de Coclé compte de nombreuses personnes parlant l'anglais, ce qui est très important, car, à la différence d'autres provinces, ils ont maintenant un aéroport. Toutefois, il a indiqué qu'il faudra continuer les formations, car en plus de l'anglais, les relations humaines et l'attention au client sont des facteurs importants. De plus, il a déclaré qu'il est nécessaire que le personnel qui travaillera à l'aéroport provienne de Coclé et des provinces centrales Source : www.panamaamerica.com.pa