Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Le PANAMA sera présent hors compétition au Festival CINELATINO, 25èmes rencontres de Toulouse du 15 au 24 mars 2013.

A vos agendas ! Cinélatino aura 25 ans en 2013 et les fêtera du vendredi 15 mars au Dimanche 24 mars. A cette occasion le festival revisite 25 ans de "Cinéma et Politique".

Le rapport entre cinéma et politique semble évident en Amérique latine. Pas surprenant dans un continent qui a vu naître et grandir le cinéma dans la tourmente des interventions internationales, des révolutions, des dictatures et violences d'État, de chocs entre le monde indigène et celui issue de la colonie... Actuellement, le continent se trouve à un moment d'activité politique et sociale intense.

D'autre part, la façon d'aborder ces sujets trouve dans le cinéma d'Amérique latine des esthétiques singulières et multiples, ainsi que des réflexions qui vont au-delà du simple militantisme (au-delà et non pas en marge). Le moment est donc propice pour aborder les rapports entre cinéma et politique. Le spectre thématique est large, l'histoire est longue et vaste le continent. Inéluctablement il fallait choisir.

Ainsi nous avons élaboré cette programmation sur 4 axes : les dictatures et la violence d'État, les migrations pour raisons politiques et sociales, les médias dans leur rapport avec le pouvoir économico-politique et la mondialisation.

Cette sélection reprend le cinéma réalisé depuis la fin des années 80, années de naissance du festival, qui coïncident avec la fin des dictatures nées dans les années 60 et 70 en Amérique latine (la fin de la dictature de Pinochet), la chute du mur de Berlin et la fin de la Guerre Froide.

Les Rencontres de Toulouse sont à l'origine fortement liées à l'histoire politique du continent. Commémorer nos 25 ans d'histoire en organisant cette sélection est une façon de célébrer nos raisons d'exister, tout en constatant les changements qui se sont produits en Amérique latine en matière politique et comment le cinéma a évolué dans son approche esthétique de ce sujet.

Le PANAMA sera représenté hors compétition dans deux catégories.

Enrique Castro Rios

Mondialisation : "Familia" du réalisateur panaméen Enrique Castro Rios, documentaire, 2007, 57’.

Synopsis : « Depuis qu’en 1979 les États-Unis lui ont rétrocédé le canal de Panama, le gouvernement panaméen ambitionne de l’élargir afin d’accroître sa rentabilité, mais le projet aura un impact destructeur pour les communautés vivant au bord des rivières affluentes. À partir d’une enquête fouillée, Enrique Castro Rios conte les liens qui unissent les riverains [et sa famille] au destin du canal. »

Voir le film : "Familia"

Migration pour raisons politiques et sociales : « Les couleurs de la montagne » du réalisateur colombien Carlos César Arbelaz, coproduction Colombie-Panama, fiction, 2010, 1h28.

Synopsis : « Dans un village des montagnes colombiennes, en dehors de l’école et des tâches ménagères, Manuel et Julián occupent leur temps à une grande passion : le football. Mais en jouant, le nouveau ballon que Manuel a reçu pour ses 9 ans, se retrouve dans un champ de mines. Dans un paysage magnifique, les enfants vivent et jouent avec insouciance alors que la présence des groupes armés se fait de plus en plus menaçante, jusqu’aux abords de l’école. »

Voir le film :  "Les couleurs de la montagne"

Pour en savoir plus sur le Cinelatino de Toulouse : cinelatino.com

Sources : So Toulouse - Office de Tourisme et Ambassade du Panama