Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Faune

En raison de sa situation géographique particulière due au phénomène naturel que constitue le pont de terre, le panama est considéré comme le pays ayant l’une des faunes les plus variées du monde.

La biodiversité se mesure au nombre d’espèces que l’on trouve sur un territoire déterminé.

Ainsi, avec ses 950 espèces d’oiseaux recensés, le Panama compte parmi les pays les plus riches en ce domaine et procure aux visiteurs des conditions d’observation tout à fait exceptionnelles sans qu’ils aient à effectuer de longs déplacements.

Tout comme les touristes venant chercher un paradis de verdure accueillant, un soleil cajoleur, plusieurs espèces d’oiseaux de l’Amérique du Nord viennent hiberner au Panama. Mentionnons, entre autres, les Hirondelles, les Parulines, les Bruants, les Grives, les Grivettes des bois et les Fauvettes.

On recense chaque année, de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs au Panama.

Le visiteur sera à coup sûr ébloui par les couleurs et les formes fascinantes des différentes espèces de Toucans et de Perroquet, le Toucan à carène et le majestueux Ara écarlate comptent assurément parmi les plus beaux oiseaux du monde, et, il est relativement facile de les observer dans certaines régions du pays.

Mais l’oiseau qui retient le plus d’attention des visiteurs est le fameux Quetzal. Cet oiseau d’assez grande taille, jusqu’à 35 cm, qui arbore une longue traine émeraude pouvant mesurer jusqu’à 60 cm, fréquente les hautes forêts tropicales humides dans les provinces de Chiriqui et de Bocas del Toro, les meilleurs mois pour l’observer sont de janvier à mai, soit la nidification.

Le reste de l’année, cet oiseau peut être observé dans le Parc National La Amnistad, le Colibri nombreux, il y en aurait presque 100 espèces en Amérique centrale.

Le voyageur attentif aura l’occasion, plus que nulle part ailleurs, d’observer une faune grouillante de vie bien adaptée à son milieu.

Ainsi en plus d’une importante faune ailée, on peut voir dans ce minuscule coin de la planète plusieurs milliers d'espèces de papillons, plus de 220 espèces de mammifères et de reptiles, une centaine d’espèces de poissons d’eau douce et d’amphibiens ainsi qu’un nombre incalculable d’insectes.

Parmi les animaux susceptibles d’être observés au Panama, mentionnons les singes (capucins à face blanche, hurleurs et Quetzal araignées, les  paresseux, les  agoutis, les coatis, les iguanes, les lézards, les crapauds, les petites grenouilles venimeuses aux couleurs éclatantes et les crocodiles.

Les mammifères tels que les fourmiliers, les tapirs et les grands félins (jaguars, pumas, ocelots) demeurent très discrets, toutefois, on peut apercevoir des traces de leur passage à l’occasion.

Le pays compte également plusieurs espèces de serpents, entre autres des vipères et des boas.

Les plages, quant à elles, reçoivent la visite d’au moins quatre espèces de tortues marines sur les huit répertoriées dans le monde entier.

Panama: Les 10 meilleurs endroits pour découvrir la vie sauvage

Panama, une merveille naturelle

Il y a peu d'endroits sur Terre qui proposent cette observation de la vie sauvage et cette expérience très proche de la nature comme dans les endroits ci-dessous.

Le Panama est l'un des lieux avec le plus de biodiversité dans le monde.



Voici les 10 meilleurs endroits pour découvrir cette vie sauvage



panama

1. La migration des baleines à bosses

La migration annuelle des baleines à bosse de Panama est autre événement à marquer d'une pierre rouge sur votre calendrier. Si vous avez des enfants ou des petits-enfants, vous ne pouvez pas le rater.

Entre Juillet et octobre, la côte pacifique de Panama accueille les baleines à bosse migrant du Nord (Alaska) ou du Sud (point de l'Amérique du sud). Ils se retrouvent là pour s'accoupler et mettre bas.

Ils ne pouvaient pas choisir meilleur endroit pour ce rituel, l'eau est chaude et le climat parfait.

panama

2. Parc naturel Metropolitano

Vous avez besoin d'une petite escapade hors de la ville ? Un trajet de 10 mn en taxi vous mènera dans le calme du parc Metropolitano.

Connu comme le « poumon » de Panama City, ce parc est un oasis dans l'agitation de la capitale. Prenez vos chaussures de marche et respirez simplement l'air frais de la forêt tropicale.

Il y a un point culminant dans ce parc où vous pourrez prendre une photo de la ville en contre-bas. Si vous êtes chanceux, vous pourriez rencontrer un paresseux ou un singe titi sur le chemin.

panama

3. Le Zoo et jardin botanique Summit

Il est petit, mais magnifique.

Il a été créé en 1923 pour introduire des plantes tropicales venant du monde entier.

Aujourd'hui on peut y trouver plus de 15 000 espèces différentes.






panama

4. Pipeline Road, parc national Soberania

Ce parc, une des premières destinations mondiales pour l'observation des oiseaux, est à peu de distance de Panama City, juste près les jardins du Summit.

Visitez-le en matinée pour avoir la chance de voir des toucans, des antshrike, des motmots, des perroquets à tête bleue et d'autres parmi les 500 espèces répertoriées dans cette zone.

D'ailleurs, vous pouvez faire mieux que visiter et devenir compteur d'oiseau volontaire.

panama

5. Le Lac Gatun et le Barro Colorado

Quand le canal de Panama a été creusé, la rivière Chagres a été détournée et cela a créé le formidable lac Gatun.

Au milieu de ce lac se trouve Barro Colorado, une île de 15 km2 qui est sous l'égide du Smithsonian Tropical Research Institute (STRI) en tant que station de recherche biologique.

L'île est l'habitat du singe araignée, du singe à tête blanche, du tamarin de Geoffrey, du singe hurleur et des singes nocturnes.

panama

6. Les chauve-souris

Le premier dimanche soir de chaque mois, vous pouvez joindre l'équipe des scientifiques du STRI pour un « bat tour » sur l'Île de Barro Colorado.

Ces créatures, qui sont les parmi les plus mal comprises de notre planète, sont fascinantes et valent la peine. Si vous pensez que Panama a un problème de moustiques, imaginez combien ils seraient sans les l'aide des chauve-souris.

Encore un nouveau record : Barro Colorado compte plus de 74 espèces de ces mamifères volants.

panama

7. Isla Coiba, Les Galapagos de Panama

Si nager avec des raies et des requins est votre idée de l'aventure, l'île de Coiba, au large des côtes de Veraguas, ne vous décevra pas.

Déclaré parc national en 1991, cette ancienne colonie pénitenciaire était loin des préoccupations humaines se trouvait donc totalement préservée dans sa vie sauvage sur terre et marine.

panama

8. Les forêts de nuages de Boquete

Boquete, situé dans la province de Chiriqui, est l'endroit où vous aurez le plus de chance d'observer le fameux quetzal si prisé par les ornithologues.

Ces oiseaux sont une légende et sont considérés comme un symbole de liberté. On pense qu'ils ne peuvent survivre en captivité.

Boquete est le meilleur endroit en Amérique centrale pour jeter un œil sur eux. En plus de cela, la scène est ici spectaculaire, car il n'y a rien de plus beau que regarder la brume rouler le long des montagnes vertes couvertes de forêts tropicales.

panama

9. La nidifications des tortues de mer sur Isla Canas


Si vous vous trouvez sur la péninsule d'Azuero entre Juillet et Septembre, vous pourriez être chanceux et voir les milliers de tortues de mer vertes.

Elles viennent à la plage pour nicher et laisser leurs œufs sur Isla Canas.

Cette Île fait partie des 5 endroits dans le monde où les nids de tortues se rencontrent en si grand nombre, plus de 50 000 chaque saison.

Observer les tortues est une aventure nocturne et vous devrez engager un guide. Les lumières vives affectent les tortues donc tout flash est proscrit.

Vous devrez graver des images dans votre tête.

panama

10. Parc national du Darien

Le plus gros des parcs nationaux panaméens est celui du Darien. Bordant la Colombie, cette environnement quasi impénétrable est plus connu pour sa réputation de refuge pour les guerillas et les narco-trafficants.

A côté de cela, le Darien vous donnera une folle aventure sauvage qui vous donnera l'expérience de votre vie.

Quand vous rentrez dans le parc, vous devez demander un permis et vous faire accompagner d'un guide où faire partie d'un tour organisé.

Le parc abrite plus de 169 espèces de mammifères incluant celles en dangers comme les tapirs, les jaguars, les fourmiliers géants et plus de 530 sortes d'oiseaux.