Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.
Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

LE PANAMA OUVRE SON AMBASSADE EN CHINE

LE PANAMA OUVRE SON AMBASSADE EN CHINE

index
LE PANAMA OUVRE SON AMBASSADE EN CHINES

Le Panama a ouvert son ambassade en Chine, 5 mois après avoir rompu ses relations diplomatiques avec Taïwan



Le Panama a ouvert jeudi son ambassade en Chine. Cinq mois après avoir rompu ses relations diplomatiques avec le gouvernement rival de Taïwan, dont le nombre d'alliés se réduit face à l'influence croissante de Pékin.

Dans un discours saluant l'ouverture "historique" du bâtiment, le président panaméen Juan Carlos Varela a déclaré que la reconnaissance du régime communiste chinois a été faite dans l'intérêt de sa population.

La Chine continentale et Taïwan sont séparés depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949. L'île vit de façon autonome mais n'a jamais déclaré formellement son indépendance. Et Pékin la considère toujours comme partie intégrante du territoire chinois.

Les deux gouvernements se livrent depuis des décennies une guerre diplomatique pour être reconnus par le maximum d'Etats. Taïwan ne compte plus que 20 alliés, dont le Vatican et de petits pays essentiellement situés dans le Pacifique ou en Amérique latine.

"C'est la bonne décision". Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Wi commente l'inauguration de l'ambassade du Panama en Chine, en présence du président panaméen, Juan Carlos Varela, le 16 novembre 2017 à Pékin lors de la cérémonie d'inauguration de l'ambassade à Pékin.

Juan Carlos Varela a quant à lui indiqué être impatient d'entamer la coopération bilatérale en matière de culture, de commerce et de tourisme.

La Chine est le second plus important utilisateur du canal de Panama après les Etats-Unis.

Les deux pays doivent signer vendredi une vingtaine d'accords de coopération, à l'issue d'une rencontre entre le président chinois Xi Jinping et son homologue panaméen.

"A partir d'aujourd'hui, le drapeau national du Panama flottera au coeur de la Chine, dans sa capitale Pékin", a déclaré Juan Carlos Varela, avant de trinquer au champagne avec le ministre Wang Yi.






Publié le 16 novembre 2017

LE PANAMA OUVRE SON AMBASSADE EN CHINE

LE PANAMA OUVRE SON AMBASSADE EN CHINE

FRAUDE FISCALE: BERCY UTILISERA DU DATA-MINING POUR CIBLER LES PARTICULIERS

index
FRAUDE FISCALE: BERCY UTILISERA DU DATA-MINING POUR CIBLER LES PARTICULIERS

Contribuables, vos libertés se réduisent d’avantâge…



Afin de lutter contre la fraude fiscale, le gouvernement vient de prendre un arrêté autorisant Bercy à croiser, à titre expérimental, de (très) nombreuses données personnelles : informations bancaires et patrimoniales, déclarations fiscales... Des données provenant d’administrations étrangères et de « bases privées » pourront même être exploitées.

Adepte depuis quelques années du « data mining », la Direction générale des finances publiques (DGFiP) s’apprête à accélérer le mouvement. Le traitement automatisé dénommé « ciblage de la fraude et valorisation des requêtes », qui vise les contribuables professionnels depuis 2014, sera étendu dès demain aux particuliers.

Avec ce dispositif de croisement de données, l’administration fiscale modélise des comportements frauduleux afin de mener des « actions de prévention, de recherche, de constatation ou de poursuite d'infractions pénales [ou] de manquements fiscaux ». En clair, elle cherche à détecter des signes de fraudes éventuelles (anomalies, incohérences...), afin de mieux cibler ses contrôles.






Publié le 14 novembre 2017

FRAUDE FISCALE: BERCY UTILISERA DU DATA-MINING POUR CIBLER LES PARTICULIERS

FRAUDE FISCALE: BERCY UTILISERA DU DATA-MINING POUR CIBLER LES PARTICULIERS

LE VENEZUELA FAIT FAILLITE

index
LE VENEZUELA FAIT FAILLITE

Le Venezuela est officiellement en faillite depuis hier, vendredi 10 novembre.



Le Venezuela est officiellement en faillite depuis hier, vendredi 10 novembre.

On ne vous en parle pas encore dans les journaux, mais cela arrive.

Le Figaro s’est fendu d’un entrefilet pas trop visible pour prévenir d’un risque de défaut ce lundi [1], mais la réalité est que les créanciers ont déjà dénoncé légalement la faillite du pays de Chavez et Maduro, si cher à Monsieur Mélenchon.

Le Wilmington Trust a officiellement déclaré en défaut la société nationale "Électricité de Caracas" hier. [2]

Bien évidemment cela se passe un vendredi soir… juste avant le week-end.

D'autant que lundi devaient avoir lieu des négociations pour restrcuturer la dette de la compagnie nationale pétrolière, elle aussi en situation de faillite.

Nul ne sait ce qui se passera lundi mais cela pourrait bien être le début d’une grosse pagaille pour un bon moment.

Dans un monde financier en situation d’obésité morbide et complètement interconnecté, le moindre événement de défaut peut déclencher des reactions en chaîne incontrôlées où même les banques centrales peuvent se retrouver dépassées et vous laminés.

Le Venezuela est le premier exportateur de pétrole du continent américain et dispose des plus grandes réserves mondiales de pétrole (devant l’Arabie Saoudite !).

La production a déjà largement baissé depuis la mort de Chavez et la transition chaotique en cours.

Cet événement ajouté à la purge saoudienne pourrait faire monter rapidement les prix du pétrole.

Cela marquerait le grand retour de l’inflation qui frémit déjà en Allemagne et aux États-Unis.

Les banques centrales se verraient obligées de remonter rapidement leur taux afin d'éviter une surchauffe.

Imaginez les conséquences pour un secteur bancaire et des États surendettés. Les dettes publiques et privées en France et plus largement en occident dépassent 300% du PIB. Cela veut dire qu’une augmentation de 1% des taux d’intérêts coûte 3% de croissance. Je vous laisse imaginer le bain de sang.

Vous imaginez l'État et l'économie française aller compenser 3% de PIB en mois sans tomber en récession avec des finances déjà exangues ?

Et si les banques centrales ne remontent pas leurs taux, mais ouvrent encore plus le robinet comme le préconise l’économiste d’Harvard Kenneth Rogoff ? C’est la confiscation des avoirs assurés pour éviter l'hyperinflation.

Notez que c'est ce que prévoient le FMI, le Boston Consulting Group ou le site zerohedge.com, canard enchaîné de la finance, depuis 2011 au mois... À la fin on confisque l'épargne : il n'y a pas d'autre solution face à des États incapables de se réformer.

Je vous rappelle d'ailleurs que :

L’Etat peut officiellement confisquer votre assurance vie depuis 1 ans ; L’Europe a voté cet été un mécanisme pour bloquer vos comptes en banque dès le premier euro (cliquez ici pour voir la vidé à ce sujet). La guerre à l'argent liquide bat son plein menée de front par la société des cartes Visa. Ce n’est pas pour rien que l’on passe ces lois.

Évidemment rien n’est sûr et nul ne sait quand le krach se produira. La déflagration de la Première Guerre Mondiale a démarré à 1000 km des centres névralgiques de l’Europe par l’assassinat d’un prince sur fond d’indépendantisme local… C’était presqu'une broutille comparé à l’envoi de la flotte allemande devant les côtes marocaines alors sous protectorat français.

Mais les fondamentaux sont là et c’est AVANT qu’il faut s’être préparé.

La seule vraie assurance chaos c’est l’or, physique sous forme de petite dénominations pour être facilement échangeable. Pendant les crises on achète sa pitance avec de l’or.

À long terme, un défaut du Venezuela peut également avoir un poids important. Malgré toutes ses imprecations, le Venezuela est aujourd’hui très dependant des Etats-Unis qui sont son premier créancier et partenaire commercial.

Un défaut permettrait au pays de se libérer de ses obligations et de se tourner vers un bloc Russie-Chine qui travaille à la mise en place d’une nouveau système monétaire mondial indexé sur l’or et les matières premières.

C’est une vérité premiere que toutes les experiences de monnaie papier finissent toujours par le retour de l’étalon or. Ce n’est pas pour rien que l’or est la seule monnaie à traverser les millénaires.

Cet événement augmente aussi considérablement le potentiel de hausse du Bitcoin et des cryptomonnaies.

ATTENTION il ne faut pas confondre les tendances fondamentales et la volatilité.

Le Bitcoin baisse au moment où j’écris ces lignes. C’est normal, après une envolée de 60% en 15 jours, la baisse actuelle de 15% est normale. C’est une baisse technique. Les investisseurs prennent des gains (comme je l’ai fait et conseillé). Mais cela n’enlève rien au potentiel de hausse, au contraire, cela vous permet d’entrer à meilleur marche. Profitez-en.

Le Bitcoin est la seule alternative avec l’or physique et le troc qui se passe réellement de l’emprise vicieuse des États et des banques. Il ne faut a mon avis laisser de cote aucune alternatives, d'autant qu'elles sont complémentaires. À votre bonne fortune,






Publié le 11 novembre 2017

LE VENEZUELA FAIT FAILLITE

LE VENEZUELA FAIT FAILLITE

PARADISE PAPERS: 4 CHOSES DEPUIS LES PANAMA PAPERS

index
PARADISE PAPERS: 4 CHOSES DEPUIS LES PANAMA PAPERS

Les Panama Papers ont accéléré certains changements en cours en ce qui concerne la dissimulation fiscale. Tout reste à faire sur l'optimisation légale.



Dix-huit mois séparent les "Panama Papers" des "Paradise Papers". Deux vastes fuites de documents soulignant l'ampleur de l'évasion fiscale mondiale.

La première, rendue publique en avril 2016, concernait les activités du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca.
La seconde détaille depuis lundi celles d'un cabinet d'avocats des Bermudes, Appleby, implanté dans une myriade de paradis fiscaux, notamment britanniques.

Entre les deux événements, les choses ont changé, même si beaucoup reste à faire.



Le Panama et d'autres pays rentrent dans le rang



Le Panama a été particulièrement ébranlé par les révélations du cabinet Mossack Fonseca, spécialisé dans l'immatriculation de sociétés fictives favorisant la fraude et le blanchiment d'argent.

Il était jusqu'alors la dernière grande place mondiale qui refusait l'échange d'informations bancaires. Il l'a finalement accepté pour 2018, menacé de se retrouver sur la liste noire des paradis fiscaux de l'OCDE.

"Chacune de ces grandes enquêtes mobilise un peu plus l'opinion et amène les Etats à bouger". se réjouit le président de Transparency International France, Marc-André Feffer.

D'autres pays arc-boutés sur le secret bancaire lui ont emboité le pas, comme les Emirats arabes unis, le Liban ou encore Samoa. En 2017, seul Trinidad-et-Tobago se trouvait encore sur la liste noire des paradis fiscaux établie par l'OCDE.



Des enquetes et des conséquences politiques



Impossible de dire à ce stade si les Paradise Papers auront autant de conséquences judiciaires et politiques que les Panama Papers.

Un an après ces derniers, le Centre pour l'intégrité public faisait état de plus de 150 enquêtes lancées dans 79 pays. En France, le parquet national financier évoquait alors "26 cibles françaises", soupçonnées d'avoir dissimulé des avoirs grâce à des sociétés fictives mises en place par Mossack Fonseca.

Les Panama Papers ont coûté son poste au Premier Ministre pakistanais Nawaz Sharif. Destitué puis inculpé pour corruption par la Cour suprême de son pays, il évite actuellement la détention grâce au paiement de cautions. Son homologue d'Islande, Sigmundur David Gunnlaugsson, pour des avoirs non déclarés détenus aux îles Vierges britanniques, a lui été contraint à la démission dès la révélation des fuites.



Les paradis fiscaux sont toujours là



Les Paradise Papers confirment que l'évasion fiscale perdure totalement sous sa forme légale. "Il faut revoir la liste des paradis fiscaux, celle de l'OCDE est risible et la France n'a pas mis dans la sienne les îles Vierges britanniques par exemple. Les paradis fiscaux pour les grandes entreprises ont actuellement le vent en poupe, comme l'Irlande, le Luxembourg, Malte et Chypre. Sur les 27 pays membres de l'Union européenne, la liste est longue". s'indigne Marion Aubry, responsable justice fiscale au sein d'Oxfam France.

Les paradis fiscaux ne se résument pas en effet à des cocotiers ou des monts enneigés. Ils se trouvent aussi dans les montages d'optimisation fiscale de plusieurs pays qu'on estime respectables. "Sur la lutte contre la fraude fiscale des particuliers, on a fait un premier pas. Mais concernant les entreprises, cela empire. Les Etats baissent les bras et nivellent par le bas. Ils entraînent tout le monde dans leur chute, comme la France, qui lance une baisse jamais vue de l'impôt sur les sociétés, de 33,3% à 25%. C'est un aveu d'échec, comme si on n'était pas capable de taxer les multinationales", ajoute Marion Aubry.



La lutte contre l'optimisation, le combat le plus long



La Commission européenne avait rendu public quelques jours après les révélations sur Mossack Fonseca son projet de directive sur la transparence fiscale des entreprises. Ce texte sur le "reporting public pays par pays", qui permet la vérification de l'activité réelle des entreprises, a été validé trois mois plus tard par le Parlement européen.

"Depuis les Panama Papers, on constate une accélération des décisions politiques, mais on attend toujours la mise en place de ce reporting sur leurs données comptables par pays, et qu'il soit aussi imposé aux filiales en dehors de l'Europe", souligne Marc-André Feffer. Elle est à présent entre les mains des ministres européens. "Cela permettrait aux administrations fiscales de se mobiliser, ajoute-t-il. Mais ce n'est pas suffisant, il faudrait rendre également publics les trusts et fiducies, outils d'opacité des paradis fiscaux, et les noms de leurs bénéficiaires effectifs."

Le grand ménage fiscal n'en est en fait qu'à ses débuts. "Les Paradise Papers montrent véritablement l'échelle industrielle et systémique de l'évasion fiscale, la manière dont fonctionnent les grandes fortunes et les entreprises, souligne Marion Aubry. Il faut repenser le système fiscal international, qui date du début du XXe siècle. Mais cette mise en oeuvre est la plus difficile."






Publié le 8 novembre 2017 par Extrait d’un article de l’Expresse/l’expansion

PARADISE PAPERS: 4 CHOSES DEPUIS LES PANAMA PAPERS

PARADISE PAPERS: 4 CHOSES DEPUIS LES PANAMA PAPERS

PENDANT CE TEMPS LE MONDE AGITE LES PARADISE PAPERS

index
PENDANT CE TEMPS LE MONDE AGITE LES PARADISE PAPERS

Après Panama Papers, les Paradise Papers



du 6 au 10 novembre 2017 :

Vous l'avez sans doute vu, après les "Panama Papers", voici les "Paradise Papers", tous les dossiers d'"allégement fiscaux" piratés des cabinets d'avocats des Bermudes et autres îles du CommonWealth anglais de Sa Majesté Elisabeth reine d'Angleterre.

Si le principe d'échapper à l'impôt est discutable, il n'y a rien à dire quand c'est légal (aux Etats d'annuler ces lois.... n'est-ce pas le Luxembourg ?).

Rappelons pour le principe que CommonWealth veut dire surtout "prosperité commune" de tous les territoires de la Couronne anglaise.

A travers cette manne, Donald Trump est le principal visé puisque quelque uns de ses proches impliqués dans un dossier russe y figurent, tout comme les affaires d'Elisabeth, Reine d'Angleterre et du Commonwealth, du jeune Trudeau, des multinationales, etc.

Les Rolling Stones sont les premiers a en profiter: ils ne payent que 10% d'impôts sur tout ce qu'ils gagnent grâce à ces montages dans les paradis fiscaux britanniques.

Pour comprendre, c'est un peu comme si on reprochait à Macron d'avoir un compte bancaire à l'île de Saint Martin qui appartient à la France.

Discutable sur le fond, mais irréprochable dans la forme. Et comme d'habitude, l'affaire est menée par le pseudo-consortium basé à Washington... J'en ai déjà parlé maintes fois: à l'heure où tous les journaux licencient en masse, ce serait intéressant de connaître les riches donateurs (par millions de dollars) de cette organisation internationale de journalistes d'enquête dont je n'avais jamais entendu parler il y a encore 5 ans.

Bref: on tente de détourner votre attention et surtout vous expliquer en même temps POURQUOI IL EST VITAL DE SUPPRIMER L'ARGENT LIQUIDE. Comme si tous ses millionnaires se baladaient avec des valises de billets... La presse aux ordres nous prend pour des billes, comme d'habitude.

Les Panama Papers ont fait "pschhit"... Mais depuis 10 ans, aucun banquier n'a été mis en prison.

En revanche, Bono, Wilbur Ross (le conseiller de Trump), la Reine, etc. ont des comptes aux Bermudes nous explique le Daily Mail. La belle affaire, d'autant qu'elle est parfaitement légale...

Lire ici le Daily.






Publié le 5 novembre 2017

PENDANT CE TEMPS LE MONDE AGITE LES PARADISE PAPERS

PENDANT CE TEMPS LE MONDE AGITE LES PARADISE PAPERS

LE PONT DES AMERIQUES ET SON INCROYABLE HISTOIRE

index
LE PONT DES AMERIQUES ET SON INCROYABLE HISTOIRE

Le pont des Amériques inauguré le 12 octobre 1962, situé au Panama, traverse le canal de Panama, à la hauteur de son entrée dans le Pacifique



Le pont des Amériques inauguré le 12 octobre 1962, situé au Panama, traverse le canal de Panama, à la hauteur de son entrée dans le Pacifique, et relie les villes de Balboa (dans la ville de Panama) au nord-est, et le District d'Arraiján par le sud-ouest.



Brève histoire



Avec la construction du canal de Panama, les villes de Colon et Panama ont été séparées du reste de la république.

Après l'ouverture du canal, l'augmentation du nombre de voitures, ainsi que la construction d'une nouvelle route à Chiriqui, à l'ouest du Panama, a augmenté la nécessité d'avoir un moyen efficace de traverser le canal.

La Division Mécanique du Canal de Panama a rétabli cette situation en créant deux nouveaux bacs: le service s'est étendu en août 1940 avec plus de barges. Le 3 Juin 1942, un pont ferroviaire a ouvert, mais pas permanent, car il ne pouvait pas être utilisé alors que les vaisseaux traversaient le canal.

Aussi pour répondre aux besoins de trafic, on a ajouté un autre ferry en Décembre 1942.

L'idée d'un pont permanent qui traverse le canal avait déjà été proposée comme une priorité absolue en 1923.

Plusieurs administrations du Panama appuyées sur cette question aux États-Unis, qui contrôlait la zone du canal. En 1955, le traité Remón-Eisenhower engage les États-Unis à construire le pont. Le projet a débuté le 23 Décembre 1958, en présence de l'ambassadeur américain Julian Harrington, et le président panaméen Ernesto de la Guardia Navarro. La construction a commencé le 12 octobre 1959 et a duré près de deux ans et demi. Le travail a avancé des deux côtés et, le 16 mai 1962, la première poutre en acier de 21,3 mètres et 98 tonnes reliant les deux sections est placée au centre.



Le projet



Le pont des Amériques relie deux continents, Amérique du Nord et du Sud, divisés lors de la construction du canal de Panama.

C'est un pont véhiculaire, situé à l'entrée Pacifique du Canal. Il a été conçu par Svedrup & Parcel & Associates, Inc. et construit par John F. Beasly and Company entre 1959 et 1962 pour un coût de 20 millions de dollars.

Une fois inauguré, le pont est devenu une partie importante de la route panaméricaine.



La construction



C'était le premier pont fixe construit sur le canal de Panama situé dans le district de Balboa.

Le 12 Octobre 1959 la construction de la même chose a été officiellement commencé, il a une conception de l'arc modillon, avec 1.654 m de long, la structure en acier pèse environ 16 mille 975 tonnes, et s'élève à environ 118 mètres au-dessus de la eaux de la mer, a une largeur de 10,4 m. Le processus de construction a duré environ 4 ans, le 16 mai 1962, le premier faisceau du pont a été placé, qui pesait 98 tonnes et une moyenne d'environ 21,3 mètres. Le point culminant du travail a été le 12 octobre 1962. Maurice H. Thatcher a coupé les formalités administratives sur le côté ouest du pont.



Caractéristiques générales



Grâce à ce pont, plus de 9.500 véhicules ont circulés par jour. Une hausse jusqu'en 2004 où ils ont circulé plus de 35.000 véhicules par jour.

L'éclairage était une initiative de la société Bellsouth, et il a été conçu par l'américain Robert L. Daniels et le panaméen Julio Vásquez Pretto. Il était évalué à 800 mille dollars.

Pour l'allumage, qui est de bout en bout et prend 20 minutes pour réaliser son éclairage, a pris en compte la circulation, le soin de la structure et l'intégrité du pont. 92 km (302 000 pieds) de câble ont été utilisés, une technologie d'amortissement élevée qui empêche le mouvement du pont d'affecter l'éclairage, et 10 portes d'accès ont été ajoutées pour faciliter la maintenance. Le design d'éclairage du Pont des Ameriques a reçu le prix Merit Edison du prix GE Edison décerné par General Electric en 2003, en reconnaissance de son excellence et de sa qualité.



Le nom



Le pont était connu (en particulier par les Américains) comme le Thatcher Ferry Bridge. Mais ce nom n'était pas très populaire parmi les Panaméens, qui préféraient l'appeler le Pont des Amériques.

Ce nom a été officialisé par une résolution de l'Assemblée nationale du 2 octobre 1962, dix jours avant l'investiture. Le pont sur le canal de Panama s'appellera Puente de las Américas.

Dans tous les documents publics, ce nom sera utilisé exclusivement pour identifier ledit pont. Les fonctionnaires au service de l'État panaméen rejetteront tout document mentionnant le pont sous un nom autre que «Puente de las Américas».



Incident



Le 9 janvier 1964, après le début des émeutes, les forces américaines ont occupé le pont et fermé le passage des véhicules. C'est pourquoi le Panama a été pendant plusieurs jours complètement isolé du territoire national, mesure qui a contribué à aggraver la situation tendue entre les deux pays, puisqu'elle constitue une violation de l'article 6 du Traité de 1903, qui accorde au Panama le droit de transit gratuit à travers les canaux de communication terrestre de la zone du canal de Panama.

En outre, cet acte avait le champ d'une agression économique contre la République du Panama, car en empêchant la circulation dans le Pont des Amériques, les deux centres urbains les plus peuplés, les villes de Panama et Colon, étaient isolés et sans communication au sol. avec les régions agricoles de l'intérieur de la République.






Publié le 30 octobre 2017

http://panamapuntocom.com/el-puente-de-las-americas-y-su-increible-historia/

LE PONT DES AMERIQUES ET SON INCROYABLE HISTOIRE

LE PONT DES AMERIQUES ET SON INCROYABLE HISTOIRE

CHINE ET PANAMA RESSERRENT LEURS LIENS POUR PLUS DE COOPERATION

index
CHINE ET PANAMA RESSERRENT LEURS LIENS POUR PLUS DE COOPERATION

La Chine et le Panama ont renforcé leurs liens au profit d'une coopération accrue depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en juin dernier, s'est félicité mercredi Wei Qiang, ambassadeur de Chine au Panama.



M. Wei, le premier ambassadeur de Chine dans ce pays, a officiellement remis mercredi ses lettres de créance au président panaméen Juan Carlos Varela.

La Chine et le Panama ont attendu longtemps avant de forger leurs liens officiels. A rappelé M. Wei lors d'une cérémonie publique mercredi après-midi.

"Grâce à nos atouts respectifs et comparables, aux positions avantageuses et aux résultats majeurs en matière de développement socio-économique, nous avons accumulé beaucoup d'énergie en faveur de cette coopération.", a-t-il expliqué.

"Maintenant, toute cette énergie accumulée ces dernières années va permettre de favoriser une coopération économique et commerciale efficace entre les deux pays.", a ajouté l'ambassadeur chinois.

Les entreprises chinoises ont été très actives au Panama même avant l'établissement des liens bilatéraux, a noté le diplomate. Ajoutant que depuis lors, ces échanges bilatéraux se sont intensifiés.

La position du Panama en tant que pays de transit et de centre financier en fait un partenaire naturel de la Chine. C'est ce qu'a assuré M. Wei.

Rappelant que l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" vise à relancer l'économie mondiale par une plus grande connectivité. L'ambassadeur a fait savoir qu'il serait bon d'examiner la possibilité de coordonner cette initiative avec Panama 2030. Panama 2030 qui est le plan de développement de ce pays d'Amérique centrale.






Publié le 30 octobre 2017

http://french.xinhuanet.com/2017-10/27/c_136709932.htm

CHINE ET PANAMA RESSERRENT LEURS LIENS POUR PLUS DE COOPERATION

CHINE ET PANAMA RESSERRENT LEURS LIENS POUR PLUS DE COOPERATION

CANAL DE PANAMA: LA CHINE DEFIE LES USA

index
CANAL DE PANAMA: LA CHINE DEFIE LES USA

La Chine vient de lancer le chantier d'un port de croisières au Panama premier projet depuis l'accord passé en juin



La Chine vient de lancer le chantier d'un port de croisières au Panama, premier projet depuis l'établissement de relations diplomatiques avec ce pays centraméricain en juin dernier. C’est une démarche politique très forte de Pékin sur fond d’aggravation du conflit entre le Panama et les États-Unis, ont indiqué des experts à Sputnik.

Ce projet confirme le principe d'une seule Chine et contribue à la promotion des liens entre la Chine et le Panama, a déclaré dans un entretien accordé à Sputnik le directeur du Centre d'étude de la mondialisation et de la modernisation de la Chine, Wang Zhiming.

«De longues années durant, le problème taïwanais ne permettait pas au Panama de profiter des avantages que lui promettait la coopération avec le continent [la Chine continentale, ndlr]», a relevé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que Panama pourrait par ailleurs participer au projet la nouvelle route de la soie.

"C'est pour quand les sanctions contre le Panama"? Les observateurs constatent qu'un nouveau précédent vient d'être créé au Panama quand Washington ne pourra tout simplement plus ne pas compter avec le renforcement du rôle de la Chine dans le monde et des positions du capital chinois en Amérique latine.

Le Président panaméen Juan Carlos Varela, qui se prépare à se rendre sous peu en Chine, a souligné lors du lancement du chantier que l'établissement de relations diplomatiques avec la Chine avait ouvert de belles perspectives de coopération.

Panama avait si longtemps entretenu des liens officiels avec Taïwan au lieu de coopérer avec Pékin, parce que telle était tout simplement la volonté des États-Unis qui avaient auparavant interdit à Panama d'avoir des rapports avec l'URSS, a expliqué à Sputnik Alexandre Kharlamenko, de l'Institut russe de l'Amérique latine.

«Le fait que Panama a bravé cette fois l'interdiction américaine témoigne, d'une part, de l'influence croissante de la Chine dans le monde et, de l'autre, du renforcement des positions du Panama après la rénovation du canal et suite au redressement général de l'Amérique latine ces 15 dernières années», a retenu le politologue.

Bloomberg: Russie et Chine ont enterré l’ordre mondial dominé par l’Amérique Et de conclure que le conflit entre le Panama et les États-Unis était déjà allé si loin que le gouvernement panaméen n'avait tout bonnement rien à perdre dans ses relations avec Washington.

Le futur port sera situé à Amador, à l'entrée côté Pacifique du canal de Panama. En vue de ce chantier qui devrait coûter 165 millions de dollars (140 M EUR) et être bouclé dans un an et demi, un consortium lie le groupe China Harbour Engineering Company (CHEC) et la société belge Jan de Nul. Ce chantier est le premier depuis l'établissement en juin 2017 de relations diplomatiques entre Pékin et le Panama qui avait alors rompu ses relations avec Taïwan.

La Chine est le deuxième plus important utilisateur du canal de Panama après les États-Unis.






Publié le 22 octobre 2017

https://fr.sputniknews.com/international/201710221033561380-canal-panama-chine-taiwan-usa-chantier-port/

CANAL DE PANAMA: LA CHINE DEFIE LES USA

CANAL DE PANAMA: LA CHINE DEFIE LES USA