Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Politique

Le Panama est un état souverain et indépendant depuis sa séparation de la Colombie le 3 novembre 1903. C’est une république unitaire, républicaine, représentative et démocratique, notamment depuis l’expulsion de l’administration Noriega en 1989.

Son nom officiel est « República de Panamá ».

La Constitution de 1972, modifiée en 1978, 1983 et 1994, régit l’organisation des pouvoirs de la République du Panama.

Le Président

VAP - Bienvenue - Politique - Président Varela - Panama

Les élections s’effectuent à la proportionnelle à un tour. La majorité simple est donc suffisante pour être élu président.

Le président ne peut pas être élu pour deux mandats consécutifs.

Il est le chef de l’État et du Gouvernement.

Il nomme les membres de son gouvernement.

Les élections de mai 2014 ont élu Juan Carlos Varela qui a pris officiellement ses fonctions le 1er juillet 2014.

Sur la photo ici à gauche, le Président de la République du Panama Juan Carlos Varela et son épouse

Les Vices-Président

Les vice-présidents peuvent être au nombre de deux, et ils sont élus au suffrage universel direct en même temps que le président, sur le même bulletin de vote. Leur mandat est aussi de cinq ans.

Actuellement, il n’y a qu’une seule Vice-Présidente, Isabel de Saint Malo.

Comme pour l’élection du président, la majorité simple est suffisante pour être élu vice-président et il n’y a pas de second tour.

Toutes les élections, présidentielles, législatives, provinciales et municipales s’effectuent à la même date, pour une durée de 5 ans.

 

L'assemblée Nationale

Comme dans beaucoup d’autres pays de la région, le Parlement panaméen est unicaméral c’est à dire composé d’une seule chambre.

Avec la réforme constitutionnelle de 2004, l’Assemblée Législative, ainsi baptisée depuis 1972, a changé de nom pour devenir l’Assemblée Nationale.

Les députés qui la composent sont élus au suffrage universel direct (art.135 et 146 de la Constitution) pour un mandat de cinq ans (art.148 de la Constitution).

Alors que leur nombre était passé à 78 pour la période 2004-2009 avec la réforme constitutionnelle de décembre 2002, il a été revu à la baisse pour l’actuelle législature : depuis les élections du 3 mai 2009, l’Assemblée Nationale ne compte désormais 71 députés (art. 147 de la Constitution).

 

Référendum sur l'élargissement du Canal

Le référendum sur l’élargissement du canal de Panama est un référendum qui a eu lieu au Panama le 22 octobre 2006 où les électeurs ont répondu favorablement pour l’agrandissement du canal de Panama.

Texte Constitutionnel

D’après l’article 325 de la constitution panaméenne, toute proposition de construction d’un troisième ensemble d’écluse ou de canal sur la route existante, que l’Autorité du Canal de Panama (ACP) projette de faire, doit être approuvée par la branche exécutive et soumise à l’Assemblée Nationale du Panama pour son approbation ou son rejet.

La proposition doit être aussi soumise à un référendum national au plus tôt trois mois après son approbation par l’Assemblée nationale.

Proposition

La proposition d’Elargissement du Canal de Panama a été présentée le 24 avril 2006 par le président Martín Torrijos au peuple panaméen après des années d’étude réalisée par l’ACP. Il sera le plus vaste projet concernant le Canal depuis sa construction. De plus, l’élargissement doublera sa capacité et permettra un trafic plus important.

Le projet créera une nouvelle route le long du Canal avec un nouvel ensemble d’écluses. Les détails du projet comprennent les éléments suivants :

La construction de deux systèmes d’écluses : un du côté de l’Atlantique et un autre du côté du Pacifique.

L’excavation de nouveaux canaux d’amenée pour les nouvelles écluses et l’élargissement des canaux de navigation existant.

L’approfondissement des canaux de navigation et l’élévation du niveau maximal d’exploitation du lac Gatun.

Selon l’ACP, le projet dont le coût est estimé à 5,25 milliard de dollar, sera financé par une hausse des droits de passage.

Question posée

Il était prévu d’utiliser un bulletin de vote unique pour le référendum, divisé en deux parties, avec les réponses Si (oui) à gauche avec un fond vert et No (non) à droite avec un fond rouge.

En haut de ces deux choix possibles le texte de la question posée était:

Approuvez-vous la proposition de construction du troisième ensemble d’écluses dans le canal de Panama?

 

Campagne

L’opposition au projet qui était vigoureuse questionna le gouvernement sur l’estimation de son coût, soulignant que 40 % de la population vivait dans la misère.

Mais la campagne du gouvernement pour l’élargissement du Canal, la plus grande modernisation de son histoire, fut réellement plus intense.

Les partisans de l’aménagement décrivaient le vote “SI” comme le vote de l’avenir pour les enfants du Panama.

Ils prédisaient aux électeurs que sans l’expansion du Canal, le trafic de marchandises trouverait d’autres routes et que l’économie du Panama s’en ressentirait.

Résultat

Avec  78,06 % de OUI, 21,94 % de NON, l’élargissement du Canal a pu être lancé. Il devait s’achever et être fonctionnel pour le centenaire de son inauguration le 15 Août 2014.

Ce grand chantier qui a dynamisé le pays  et a engendré l’explosion de plusieurs autres projets gouvernementaux d’envergure comme la réalisation de 3 lignes de métros, la construction du BioMuséo et l’amélioration du réseau routier.

Des fonds privés ont également été investis dans le pays et les projets se multiplient : Tours d’habitations et de bureaux, hôtels, centre commerciaux, golfs…

En 2011, le taux de croissance du pays a atteint un taux record de + 10,50 %.

Même si ce taux de croissance s’est maintenu à 6% en 2013 et 6,2% en 2014, il est remonté en 2015. Panama est dans la classement des 20 premiers pays de plus grande croissance économique au niveau mondial et le premier pays en Amérique. D’autre part, la mise en service du Canal élargi aux dimensions Post-Panamax en 2016 devrait accélérer considérablement le rythme de développement actuel.

 

Actualités en rapport avec la politique

Entrée en vigueur du nouvel accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Panama. Lire l'article >>

L'accord de principe de la restitution du Canal par les USA au Panama date du 10 août 1977. Lire l'article >>

Renforcement des relations diplomatiques entre la France et le Panama. Lire l'article >>

Ricardo Martinelli a reçu La Grande Croix de l’Ordre National de la Légion d’Honneur. Lire l'article >>

Cet hiver, envolez vous vers le Panama avec Air France depuis Paris. Vol direct sans escale ! Lire l'article >>

Le Panama sera le siège du Sommet des Amériques en 2015. Lire l'article >>

La lettre de l’Ambassade de France au Panama – N°29 Mai 2013. Lire l'article >>

Compte rendu de la visite officielle en France de Ricardo MARTINELLI, Président du Panama. Lire l'article >>

Le Panama participe à la célébration de la Journée de l’Amérique latine et des Caraïbes. Lire l'article >>

Ricardo Martinelli, Président du Panama, sera en France le 31 mai 2013 en visite officielle. Lire l'article >>

Le Panama est un pays ou se construit l’avenir a déclaré Laurent Fabius en voyage officiel. Lire l'article >>

Ratification de l’accord d’association entre l’Union Européenne et l’Amérique Centrale. Lire l'article >>

Accord de libre échange entre le Canada et le Panama en cours d’adoption. Lire l'article >>

Vietnam et Panama renforce leur coopération – Par le courrier du Vietnam le 22 octobre 2012. Lire l'article >>

Nouvelle loi incitant la construction de centrale électrique au gaz naturel au Panama. Lire l'article >>

Canal de Panama : le gouvernement valide une hausse des prix des péages. Lire l'article >>

Rencontre Présidentielle du 13 juillet 2012 entre le Panama et le Costa Rica. Lire l'article >>

mise à jour le 04.09.2015