Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

CANAL DE PANAMA: LE FUEL LOURD, C’EST FINI

Canal de Panama: Le fuel lourd, c'est fini

Lors de la traversée du Canal de Panama: le fuel lourd, c'est fini



Par une note du 19 avril, l’autorité du canal de Panama a fait savoir qu’elle demandait désormais aux navires en attente de transit d’effectuer la bascule du fuel lourd vers une alimentation en gas-oil. Et ce avant l’arrivée dans les eaux du canal.



La mise en oeuvre


Cette demande s’applique à l’ensemble du combustible utilisé. Qu’il soit destiné aux moteurs de propulsion, aux auxiliaires, aux bouilleurs et à tout équipement annexe. Le changement doit être effectué deux heures avant l’arrivée du pilote et enregistré sur le logbook de la machine.

Ces nouvelles règles ne s’appliquent pas aux navires simplement en transit ou au mouillage dans les terminaux Pacifique et Atlantique. Ni à ceux qui n’empruntent pas le canal.

« Ces règlementations vont permettre de faciliter les opérations et éviter les impacts négatifs sur la santé de nos employant travaillant sur le canal », commente l’ACP.



L'affluence du Canal de Panama


Chaque jour ce sont 38 navires de 74 pavillons différents qui traversent le canal de Panama, soit 14.000 par an, reliant ainsi l'océan Atlantique à l'océan Pacifique (où l'inverse)via le canal de 80 km de long creusé par l'homme dès 1914. Le nouveau canal agrandi ouvre en 2016 après avoir mobilisé 30 000 travailleurs et couté 5,2 milliards de dollars.






Publié le 26 avril 2017

http://www.meretmarine.com/fr/content/plus-de-fuel-lourd-lors-de-la-traversee-du-canal-de-panama