Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Economie – Les échanges commerciaux entre la France et le Panama en 2013.

Echanges commerciaux France Panama en 2013 - Exportation Importation Zone Libre Colon - Actualités Vivre-au-panama.com (1)

Le Service Économique Régional de l'Ambassade de France au Panama vient de publié son rapport sur les échanges commerciaux entre la France et le Panama pour l'année 2013.

Résumé

Echanges commerciaux France Panama en 2013 - Exportation Importation Zone Libre Colon - Actualités Vivre-au-panama.com (2)L’ensemble de nos échanges commerciaux (834 M€) avec le Panama (marché domestique et Zone franche de Colon) s’est légèrement contracté de -5,8% par rapport à 2012, avec une baisse de -6,5% de nos exportations globales, incluant les navires (817 M€) et une hausse de +32% de nos importations (17M€), ces dernières restant modestes.

L’excédent structurel de nos échanges à l’avantage de la France demeure toujours aussi important (800 M USD; 860 M€ en 2012), et vient après ceux du Brésil et du Mexique.

Nos exportations courantes (hors navires) se sont élevées à 309 M€, en progression de près de +10%. Panama a été le 52ème pays client (5ème latino-américain) de la France, pour nos exportations globales et le 74ème (7ème latino-américain), pour nos exportations courantes. Panama a ainsi absorbé 6% des exportations françaises vers l’Amérique latine et 82,5% de celles vers l’Amérique centrale (près de 64%, hors navires).

Sur les 10 dernières années, tant nos exportations globales (passées de 400 à 817 M€ soit près de 600 M€/moyenne/an), que nos exportations courantes (passées de 140 à 309 M€ soit 200 M€ en moyenne/an), ont doublé. La France a été, en 2013, le 9ème pays fournisseur du marché de Panama et le 7ème de celui de la Zone franche de Colon.

Une forte progression des exportations courantes grâce aux grands contrats.

1. Plus de 300 M€ d’exportations courantes

La légère contraction de nos échanges commerciaux avec le Panama, pris dans leur intégralité, ont dissimulé une forte progression de nos exportations courantes vers ce pays. Celles-ci ont, selon les données des douanes françaises, progressé de +10% (en passant de 282 à 309 M€). Toutefois, selon les statistiques locales qui font la distinction entre les deux marchés du pays que sont le marché domestique de Panama et la Zone franche de Colon, ZFC, nos exportations courantes vers le premier se sont élevées à 262 MUSD et à 282 MUSD vers la seconde. Ceci porte le total d’exportations courantes à 544 MUSD (environ 418 M€, soit un écart de 109 M€), en forte progression globale de +69% (+254% sur le marché domestique; +13,7% sur celui de la ZFC).

Echanges commerciaux France Panama en 2013 - Exportation Importation Zone Libre Colon - Actualités Vivre-au-panama.com (5-1)L’écart de 109 M€ (environ 142 MUSD) pourrait relever des fournitures de matériels et équipements ferroviaires (destinés à la ligne 1 du métro). Les rames du métro ont été produites dans l’usine Alstom de Barcelone pour un montant approximatif de 250 MUSD). Cependant une partie des éléments de ces rames (d’origine française) pourraient avoir été comptabilisées par les douanes panaméennes comme provenant de France.

Quoiqu’il en soit, nos exportations courantes ont bel et bien franchi pour la première fois, la barre des 300 M€. Au regard des données locales, la France qui était en 2012 sur le marché domestique de Panama, le 23ème pays fournisseur (avec 0,6% de part de marché; 5ème européen), est ainsi passée, 9ème (2ème européen) en 2013, avec une part de marché de 2%. Cette performance tient aux effets induits de la croissance économique vigoureuse qui a prévalu au Panama (+8,4%, après +10,7% en 2012) mais aussi aux retombées commerciales sur nos exportations de matériels et équipements industriels des grands contrats, gagnés par nos entreprises depuis 2009 (station de traitement des eaux usées, ligne 1 et son extension du métro de Panama, nouveau centre de contrôle aérien et système de confection de passeports biométriques, notamment).

2. Le marché domestique

Sur le marché domestique (hors équipements ferroviaires), les rubriques ayant le plus significativement contribué à cette performance ont concerné :

Les équEchanges commerciaux France Panama en 2013 - Exportation Importation Zone Libre Colon - Actualités Vivre-au-panama.com (3)ipements mécaniques, électriques et électroniques (41 M€/+2,4%) dont les équipements électriques (+79,2%) et produits électroniques (+117,2%) ; les produits chimiques, parfums et cosmétiques (114 M€/+9,1%) et les produits pharmaceutiques (75 M€/+2,5%), ces deux dernières rubriques qui représentent encore un peu plus de 60% de nos débouchés ont néanmoins progressé plus lentement qu’en 2012 (+32,6% et +17,1% respectivement); les produits agroalimentaires, lesquels améliorent leur positionnement (33,6M€/ +21,1% après +14% en 2012 et +15,3% en 2011), en portant leur part dans notre total exporté à près de 11%: malt /+16%, produits laitiers et fromages: +11,2%, spiritueux/+16,5%, vins:+28,2%, eaux minérales/+35%, aliments pour animaux/+46%, biscottes/biscuits/+261%, etc.); enfin, les produits du mobilier et équipements du foyer /+161%, stimulées par l’implantation sur le marché de boutiques en franchise (Roche-Bobois, Ligne Roset, Madura, etc.) et les nouvelles tendances de consommation de la classe moyenne locale, en quête de reconnaissance sociale.

Il convient de faire remarquer que s’agissant de certains de nos grands groupes très présents sur le marché (Sanofi-Aventis, L’Oreal, Michelin, Schneider, Alcatel, Alstom, etc), leur modèle d’internationalisation continue de peser sur l’exportation depuis le territoire national, rendant ainsi de plus en plus aléatoire, l’appréciation du réel degré de pénétration commerciale française au Panama.

La zone franche de Colon (ZFC).

Echanges commerciaux France Panama en 2013 - Exportation Importation Zone Libre Colon - Actualités Vivre-au-panama.com (4)S’agissant de la Zone Franche de Colon, nos exportations se sont affichées également en sensible augmentation de +13,7%, positionnant la France au 7ème rang des pays fournisseur (8ème en 2012), avec une part de marché qui fait un bond à 2,2% (1,7% en 2012), tout en restant 1er européen.

Du fait de la typologie des produits exportés par nos entreprises en ZFC (produits de luxe tels que parfums/cosmétiques, accessoires de mode, joaillerie, horlogerie, mais aussi vins/spiritueux et champagne, etc.), la baisse de régime du commerce de la ZFC (-11%) n’a pas impacté négativement notre commerce bilatéral avec cette importante enclave commerciale de redistribution de biens de consommation vers les pays de la région.

Les importations de Panama progressent mais demeurent modestes.

Nos importations de Panama ont progressé de +32% (à 17 M€, environ 22 MUSD) après -43,4% en 2012. Elles sont encore loin derrière celles de l’Allemagne (38 M€) et des Pays-Bas (31 M€), du fait pour ces derniers de l’effet ‘’hub portuaire’’ de Rotterdam, alors que la moyenne des importations en provenance du Panama de l’ensemble de nos partenaires européens s’est établie à 25 M€. Elles ont porté sur près de 13 MUSD de produits agricoles et de la pêche et produits agroalimentaires, le restant sur des biens de consommation (confection textile, cuir et chaussures, produits électronique grand public), principalement achetés par nos entreprises des Antilles à la Zone franche de Colon.

Sources : Direction Générale du Trésor et Ambassade de France au Panama

Actualités en rapport...

Commerce et Investissement au Panama… la France conforte sa présence par l’intermédiaire des grands groupes. Lire l'article >>

Revue de Presse & Reportage vidéo – Par Euronews le 18 juin 2014 – PME européennes : le Panama déroule le tapis rouge. Lire l'article >>