Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

La Commission Economique Pour l’Amérique Latine et les Caraïbes estime la croissance du Panama à +7 % en 2015.

Prévisions de Croissance 2015 Amérique Latine Caraibe - Panama Leader - Actualité Vivre-au-panama.com (1)

La croissance en Amérique latine et dans les Caraïbes va rebondir en 2015 et atteindra 2,2 pour cent en moyenne.

 Il 'agit des nouvelles estimations fournies par la Commission Economique Pour l'Amérique Latine (CEPALC). En 2014, la croissance moyenne régionale était de 1,1 %, la plus faible croissance depuis 2009.

Selon CEPALC, cette reprise se fera dans un contexte de reprise lente et hétérogène, en rapport avec l’économie mondiale. Une dynamique à la baisse des prix des matières premières et d'une demande extérieure atone dans la région continuent d’accroître l’incertitude.

Les études du CEPALC mettent en avant que l’avenir de l’économie mondiale aura des effets différents selon les pays et sous-régions en 2015, comme cela a été observé tout au long de 2014.

Les estimations pour 2015 indiquent que l'Amérique Centrale, y compris Haïti et les pays des Caraïbes parlant espagnole, devrait atteindre un taux de +4,1 %, alors que l'estimation pour l'Amérique du Sud est de +1,8% et de + 2,2 % pour les Caraïbes anglophones.

Les pays moteurs de la croissance économique pour cette région du monde l’année prochaine seront : Le Panama, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de + 7%, La Bolivie avec +5,5%, Le Pérou, La République Dominicaine et le Nicaragua avec +5%.

Prévisions de Croissance 2015 Amérique Latine Caraibe - Panama Leader - Actualité Vivre-au-panama.com (3)L'analyse des chiffres de 2014 apportent les précisions sur l'ensemble de la zone géographique

Les performances régionales de la croissance économique diffèrent sensiblement entre les pays :

 - Amérique centrale, Haïti et les Caraïbes espagnols : +3,7%,

 - Amérique du Sud : +0,7% 

 - Caraïbes anglophones : +1,9%

Prévisions de Croissance 2015 Amérique Latine Caraibe - Panama Leader - Actualité Vivre-au-panama.com (2)Le Secrétaire exécutif de la CEPALC, Alicia Barcena a déclaré que des pays comme le Brésil et l'Argentine vont croître seulement de +0,2 % en 2014 marquant largement la mauvaise performance de la région.

D'autres, comme le Mexique (2,2 %), Chili (1,8 %) et le Pérou (2,8 %) sont situés dans la moyenne mais sont plus modérés que prévus.

La meilleure performance dans la zone Amérique du Sud est portée par la Bolivie (5,2 %), Equateur (4,0 %), Paraguay (4,0 %) et l'Uruguay (3,5 %).

Panama City : Capitale emblématique de l'Isthme qui dispose depuis plusieurs années de la plus forte croissance économique...

On constate également que l’Amérique Latine a enregistré une légère augmentation de son déficit qui passe de 2,4 % du PIB en 2013 à 2,7 % en 2014, tandis que les Caraïbes ont réduire leur déficit à 3,9 % en 2014 alors qu'il était de 4,1 % l’an dernier.

En outre, la dette publique des pays de la région restent à des niveaux bas et stables avec une moyenne d’environ 32 % de leur PIB.

Pendant la même période, l’inflation régionale cumulée durant 12 mois était de 9,4 % en moyenne à Octobre avec des chiffres très hétérogènes entre les pays.

Le taux de chômage urbain a enregistré une nouvelle baisse en passant à 6 % (pour 6,2 % l’année précédente) malgré une baisse des offres d'emplois liée à la faible croissance économique.

Quoi qu'il en soit, les taux de croissance pour la plupart des pays d'Amérique latine apparaissent plus positifs en 2015 que dans l'année en cours.

Ces chiffres ont été annoncés lors d’une conférence de presse au siège de la CEPALC à Santiago au Chili, et font partie du rapport annuel préliminaire de l’Economie de l’Amérique Latine et des Caraïbes 2014, qui sera publié prochainement.

Recommandations de la CEPALC

Le Secrétaire exécutif de la CEPALC, Alicia Barcena a déclaré que " stimuler la croissance économique et d’inverser le ralentissement dans le contexte actuel de l’économie mondiale implique des défis plus larges pour la région ".

" Parmi ces défis, il est nécessaire de stimuler la dynamique de la demande intérieure en favorisant l’investissement. Cela aurait un impact positif sur la productivité et la compétitivité des économies “, a-t-il ajouté.

Sources : LaInfo.es

A lire sur le même sujet...

Le Panama devrait atteindre un taux de croissance de + 7 % en 2014. >>