Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Info : Le Festival Folklorique “Torito Guapo” aura lieu du 17 au 21 octobre 2013 dans le district de Anton.

Origine du Festival

Le premier festival, auquel fut donné ce nom, est né en 1964 en hommage au taureau qui était allégoriquement représenté avec des cornes et entouré de roseaux et de vignes.

"El Toro Guapo Festival" est une tradition qui a pour but de faire connaître les coutumes du Panama ainsi que le folklore dont dispose la région d'Anton. Il est important de se rappeler et de présenter cette tradition, y compris à la jeune génération. Le Festival El Toro Guapo est perçu comme un grand jour, telle une fête nationale.

Profiter du Festival

Une invitation à la fête qui vous permettra d'apprécier un défilé typique pleine d'allégories, mettant en valeur l'imagination et l'ingéniosité de la figure du «beau taureau». La diversité est mise en valeur par la présence de représentants folklorique des régions d'Azuero, de Veraguas, de La Chorrera et des organisateurs de Cocle.

Outre le taureau, on retrouvera les tamboritos et les pilons qui eux aussi font parti du Folklore local. Le pilon, qui est un outil du patrimoine afro-colonial, accompagne le tamborito. Cet instrument qui se joue uniquement à Anton, est une cloche en bronze coulé en forme de mortier. Le pilon qui est réalisé avec le même métal doit être frappé sur la cloche afin de produire de simples accords harmoniques qui suivent le rythme et donnent la mesure de la batterie.

La vache "Encutarra», une tradition née au moment de l'abrogation de l'esclavage colonial, à l'époque ou les voleurs de bétail plaçaient une fausse vache dans le troupeau sans que personne s'en aperçoive. Les autres attractions typiques présentées seront entre autres : Quitipies, des diablos limpios de espejos de Antón, la vaca ‘encutarrrá’, Mantuos, les parrampanes.

El Toro Guapo

Le taureau réalisé sur un châssis en bois recouvert de cuir ou de tissu, est orné sur le devant d'une «tête cachamenta ou res". Dans ses yeux et sur les miroirs positionnés sur son corps, sont posés des bandes tissées, pendant qu'un homme danse et saute en accompagnant les femmes agitées qui dansent à côté.

Le folklore du Panama est sans aucun doute riche en nuances, et un exemple est le Festival del Toro Guapo Anton.

Source : Visitpanama