Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse : Le Panama inaugure son nouveau métro – Par Juan Zamorano le 5 avril 2014.

PANAMA, Panama – Le président du Panama, Ricardo Martinelli, s’apprêtait à inaugurer, samedi, le plus important projet de son mandat de cinq ans marqué par une rapide croissance économique : le premier système de métro souterrain d’Amérique centrale.

Le métro permettra certainement d’alléger la circulation automobile, très dense dans la capitale. Mais les opposants jugent que les 2 milliards $ US dépensés pour construire l’unique ligne de 14 kilomètres auraient été mieux investis en construisant un réseau de transport en surface pouvant transporter davantage de passagers et en élargissant le service d’autobus.

Les opposants au projet sont également mécontents de la cérémonie d’inauguration du métro prévue samedi soir, avec des feux d’artifice et un concert gratuit. Ils estiment qu’il s’agit d’un coup de marketing politique à un mois de l’élection présidentielle afin de consolider les appuis envers le successeur désigné de M. Martinelli, l’ancien ministre du Logement José Domingo Arias.

Le métro commencera à être pleinement opérationnel lundi 7 avril 2014.

Le président Martinelli, qui quitte ses fonctions le 1er juillet, ne se laisse pas abattre par les critiques. Connu pour son effronterie avec ses amis comme avec ses ennemis, l’ancien magnat des supermarchés, âgé de 62 ans, n’a cessé de vanter son bilan, affirmant qu’il avait accompli plus de choses en cinq ans que tout ce qui a été fait au cours des 50 dernières années.

Il récolte un taux d’approbation de 60 pour cent parmi la population et se délecte de la possibilité que son successeur désigné soit élu, ce qu’aucun président panaméen n’a réussi à faire depuis le rétablissement de la démocratie, en 1989.

«C’est un projet qui fait bouillonner l’opposition», a déclaré Roberto Henriquez, un collaborateur du président, lors d’une récente entrevue télévisée. «Mais messieurs, je suis désolé: le métro est une réalité, et la semaine prochaine, nous en livrerons les bénéfices à tous les citoyens.»

Depuis que M. Martinelli est arrivé au pouvoir, en 2009, le Panama a dépensé plus de 15 milliards $ pour améliorer ses infrastructures, notamment les hôpitaux, les aéroports et 1600 kilomètres de réseau routier.

Le métro est le deuxième projet le plus coûteux pour le pays depuis un siècle et n’est devancé que par les travaux d’élargissement du canal de Panama évalués à 5,25 milliards $, qui ont commencé avant que M. Martinelli devienne président.

« Jamais un gouvernement n’en a fait autant pour un pays et son peuple », proclame une publicité télévisée vantant le nouveau métro.

Le gouvernement n’a pas encore annoncé combien coûterait le trajet en métro. Il a plutôt décidé de le rendre gratuit durant les premiers mois, ce que les analystes voient comme une tentative évidente de renforcer la candidature de M. Arias, qui détient une mince avance dans les sondages sur l’ancien maire de la ville de Panama, Juan Carlos Navarro.

La femme du président, Marta Linares, est la colistière de M. Arias, signe que M. Martinelli continuera d’avoir une influence politique si ses disciples politiques remportent le scrutin. M. Martinelli ne peut briguer un nouveau mandat en vertu de la Constitution.

Source : Journalmetro.com

Vidéos