Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

L’UNION EUROPEENNE RETIRE PANAMA DE SA LISTE NOIRE

L'UNION EUROPEENNE RETIRE PANAMA DE SA LISTE NOIRE

Après avoir reçu ces garanties, l’Union européenne a retiré huit pays de sa liste des paradis fiscaux dont Panama et la Tunisie.



Les ministres des Finances de l’Union Européenne ont retiré huit pays de leur liste noire des paradis fiscaux, dont le Panama.

Ces huit pays sont le Panama, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade.

Il ne reste par conséquent plus que 9 pays sur cette liste noire, adoptée le 5 décembre 2017 : Bahreïn, Guam,

les Îles Marshall, la Namibie, les Palaos, Samoa, les Samoa américaines, Sainte Lucie ainsi que Trinidad et Tobago.

Selon l’Union européenne, les huit pays ont fourni des engagements justifiant cette décision. « C’est bon signe, puisque l’objectif d’une liste c’est bien d’en sortir et pour en sortir il faut que vous régliez les problèmes qui sont identifiés » avait expliqué Pierre Moscovici, le Commissaire européen. Pour Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, la pression de l’Union européenne a apporté ses premiers résultats.

Ainsi Panama a décidé de mettre en œuvre un accord d’échange automatique des données bancaires et fiscales avec l’Europe et les États-Unis. Le pays s’est aussi engagé à ne plus protéger les sociétés offshores qui se créent sur son territoire.

Cette liste noire avait été adoptée après les scandales d’évasion fiscale des LuxLeaks à la fin 2014, des Panama Papers en avril 2016 ou encore des Paradise Papers en novembre 2017. Cette décision de retirer des pays de cette liste est fortement critiquée par des associations de lutte contre l’évasion fiscale et des politiques. « C’est une tendance inquiétante, juste un mois après avoir adopté la liste, ils enlèvent des pays. Ils affaiblissent la crédibilité de cette liste qui est en train de se vider », a déploré l’Oxfam.

Même son de cloche chez Eva Joly, l’eurodéputée : « les États membres sont en train de décrédibiliser l’UE en retirant de la liste noire tout pays qui envoie une simple lettre de bonnes intentions. »






Publié le 23 janvier 2018 par Le Parisien

http://www.leparisien.fr/economie/paradis-fiscaux-l-ue-retire-huit-pays-de-sa-liste-noire-dont-le-panama-23-01-2018-7517760.php

L'UNION EUROPEENNE RETIRE PANAMA DE SA LISTE NOIRE

L'UNION EUROPEENNE RETIRE PANAMA DE SA LISTE NOIRE