Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

MATTHEW CONTRAINT LE PANAMA A CÉLÉBRER DE MANIÈRE SPÉCIALE SA FETE NATIONALE…

L’ambassade de la République de Panama en Haïti a opté pour la sobriété au moment de célébrer le « mois de la Patrie », qui a lieu chaque année au mois de novembre. Ce changement de cap est dû essentiellement au passage de l’ouragan Matthew qui a poussé l’ambassadrice Xiomara Perez à renoncer à la traditionnelle fête diplomatique. En échange, l’ambassade a offert une célébration spéciale en deux jours qui sied mieux à la conjoncture postMatthew qui incite davantage à la réflexion et à la volonté de porter secours. xiomara_perez1 Pas de fête nationale avec faste pour le panama cette année. L'ambassadrice Perez l'a ainsi décidé. Le coup d'envoi de la célébration du mois de la patrie de la République de Panama a été donné le 10 novembre 2016 à la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) où a eu lieu, en fin d'après-midi, l'inauguration de l'exposition « Panama, un pays à découvrir », suivi de la présentation du documentaire « Histoire du canal de Panama ». La projection sur l'histoire du canal de Panama, cette merveille d'ingénierie mondiale, a été très appréciée du public, composé essentiellement des membres du corps diplomatique et d'étudiants, qui, à la fin, ont applaudi à tout rompre. xiomara_et_ministre « Le mois de novembre est un mois très spécial pour mon pays parce que nous célébrons quatre dates importantes qui ont marqué l'histoire du Panama », a fait savoir la diplomate qui partageait avec l'assistance quelques remarques similaires avant la que projection ne commence. Dans l'ordre chronologique, le Panama a poussé son premier cri d'indépendance le 10 novembre 1821 pour ensuite l'obtenir de l'Espagne le 28 novembre 1831. Peu de temps après la proclamation de son indépendance, le Panama a rejoint la formation de la grande Colombie avec l'Equateur, le Venezuela et la Colombie, et il a cessé d'en faire partie le 3 novembre 1903. Un an plus tard, le Panama hisse pour la première fois son drapeau en tant que pays libre et indépendant. « Pour toutes ces raisons, le mois de novembre est déclaré le mois de la patrie au Panama », a fait remarquer l'ambassadrice Perez. La célébration s'est donc poursuivie le vendredi 11 novembre 2016 dans la matinée avec une offrande florale de la part de l'ambassadrice du Panama au Musée du Panthéon national haïtien (MUPANAH) au Champ de Mars. Le chancelier haïtien, Pierrot Délienne, et l'ensemble du corps diplomatique À Port-au-Prince, se sont recueillis le temps que la fanfare du palais national fasse retentir les premières notes des hymnes nationaux d'Haïti, La Dessalinienne, et de la République du Panama. xiomara_et_eleves « Une offrande pour donner un double sens à notre célébration, d'abord pour commémorer des dates importantes pour le Panama et ensuite pour rendre hommage aux héros de l'indépendance de la République d'Haïti », a précisé l'ambassadrice Xiomara Perez qui considère la date du 1er janvier 1804 comme étant un exemple pour l'Amérique et le monde. Par la suite, les plantules de cèdre et de moringa ont été remises à 10 élèves de l'école nationale République du Panama dans un élan de sensibiliser la jeunesse à l'importance de l'environnement afin de diminuer à l'avenir les effets néfastes de la déforestation. « La République du Panama compte offrir à la République d'Haïti, à partir de la semaine prochaine, des semences dans le but d'apporter son soutien aux communautés les plus touchées par le passage du cyclone Matthew », a annoncé Xiomara Perez en présence du chancelier haïtien, Pierrot Delienne, qui s'est montré très reconnaissant envers le Panama. « Merci pour Haïti et merci pour la planète », a-t-il déclaré avec sa verve habituelle. Après la cérémonie au MUPANAH, la diplomate s'est donc rendue au local de l'école nationale République de Panama, qui se trouve actuellement en fort mauvais état, situé à quelques pas du musée, où elle a passé un moment agréable avec les 270 élèves que comptent cet établissement scolaire de la capitale. Actuellement, selon ce qu'a confié Xiomara Perez, l'ambassade est entrain de réaliser des études avec des architectes afin de reconstruire les parties nécessaires pour que les élèves puissent étudier comme il faut. L'école a besoin d'un mur ainsi que des toilettes en urgence, a fait savoir Xiomara Perez. Lenouvelliste.com