Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Flash : L’UNESCO envoie une mission au Panama pour évaluer l’état de l’épave du galion San José – Par SMX Info.fr le 28 avril 2015.

Mission UNESCO au Panama pour évaluer l'épave du galion San José - Actualités Vivre-au-panama.com (1)

Paris, 28 avril – Suite à une demande du gouvernement panaméen, l’UNESCO s’apprête à envoyer une mission afin d’évaluer l’état de l’épave historique du San José, un galion espagnol qui a sombré dans l’archipel des Perles (Las Perlas), au 17e siècle. Cette épave fait depuis 2003 l’objet d’un contrat d’exploitation commerciale par la société Investigaciones Marinas del Istmo (IMDI).

La Conférence des Etats parties à la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique de l’UNESCO, réunie à Paris du 28 au 29 avril, a décidé aujourd’hui de donner suite à la demande de l’Institut national de la culture du Panama et d’envoyer une mission d’experts au cours de la première quinzaine du mois de juillet. Cette mission sera mise en œuvre par le Conseil consultatif scientifique et technique de la Convention.

Mission UNESCO au Panama pour évaluer l'épave du galion San José - Actualités Vivre-au-panama.com (2)L’objectif  de cette mission est d’évaluer, en coopération avec des experts panaméens, les actions menées par Investigaciones Marinas del Istmo, la société chargée d’identifier, de récupérer et de commercialiser les objets issus de l’épave du San José. Il s’agira aussi pour les experts d’établir un plan de gestion pour la conservation de l’épave du galion San José et des biens récupérés sur le galion.

Le Panama a ratifié en 2003 la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique de l’UNESCO qui vise à assurer la préservation du patrimoine immergé et lutter contre l’exploitation commerciale et le pillage des épaves. La Convention a aussi pour objectif de favoriser la recherche et la coopération internationale.

Le Conseil consultatif scientifique et technique de la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique est composé de douze experts de réputation internationale. Il a pour vocation d’aider la Conférence des États Parties à la Convention sur les questions à caractères scientifique et technique.

Le San José, un vaisseau espagnol construit en 1611, avait quitté le port de Callao, au Pérou, pour se rendre au Panama. Il avait coulé 17 juin 1631 après avoir heurté le fond, emportant avec lui une importante cargaison d’or et d’argent.

Par Jacques Gernez

Source : SMX Info.fr