Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

LE NOUVEAU CANAL DE PANAMA REVOLUTIONNE LE COMMERCE MARITIME

Par Dominique Cettour-Rose (avec AFP)@GeopolisFTV | Publié le 03/06/2016 à 11H48, mis à jour le 03/06/2016 à 13H19 ampliación-canal-de-panamá2
Vue aérienne montrant la nouvelle extension du canal de Panama aux écluses de Gatun à Colon, le 11 mai 2016. © RODRIGO ARANGUA / AFP
GEOPOLIS - Le canal de Panama, par lequel transite 5% du commerce maritime mondial, sera inauguré le 26 juin 2016, en présence de 70 chefs d’Etats. C’est un chantier pharaonique de neuf ans qui est arrivé à son terme, avec un retard de deux ans en raison de conflits sociaux et financiers.
Un bateau chinois a été désigné, par tirage au sort, pour être le premier à traverser le canal élargi, flambant neuf. L'infrastructure «est prête pour recevoir le premier bateau, ce qui prouve qu'elle fonctionne à la perfection et que nous continuons de respecter toutes les exigences du contrat», a assuré, le 1er juin 2016, Giuseppe Quarta, directeur opérationnel du consortium Groupe unis pour le canal (GUPC). Les quelque 2000 tests réalisés, selon plus de 300 scénarios différents, pour mettre à l’épreuve le canal, sont concluants, selon GUPC. Leurs résultats confirment que «nous avons un système de niveau mondial», a ajouté M. Quarta. L'achèvement des travaux va changer la donne du transport maritime permettant le passage de cargos pouvant transporter jusqu’à 18.000 conteneurs, contre les 4.400 jusqu’à présent autorisés. La norme de la construction navale va passer de «Panamax» (taille maximale d'un bateau qui puisse franchir le canal) à «Post-Panamax». 
L'inauguration était initialement prévue en 2014 pour coïncider avec le centenaire de l'ouvrage. Mais le chantier a accumulé des retards, paralysé par des conflits sociaux et financiers. Son budget intitial, qui était de 5,25 milliards de dollars, enregistrerait déjà un surcoût de 3,4 milliards de dollars. Avec ces travaux d'alargissement, l'Etat panaméen espère tripler ses recettes annuelles, actuellement d'un milliard de dollars. Parmi les chefs d'Etats conviés à la cérémonie d'inauguration, le président américain Barack Obama, et chinois Xi Jinping. La Chine est le deuxième pays usager de l’infrastructure derrière les Etats-Unis.