Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

PANAMA 2016 – TOUJOURS PLUS DE LIGNES AERIENNES …..

 

En Avril 2014, le Panama et la Turquie ont signé un accord concernant les lignes aériennes directes. 13 mois après, la compagnie aérienne Turkish Airlines a commencé à exploiter la route Istanbul-Bogota-Panama.

TURKISH_AIRLINES_PART_A_BOGOTA_ET_AU_PANAMA1 Actuellement de Panama, vous vous connectez à 89 destinations en Amérique du Sud, Amerique du Nord et en Europe. C'est le pays qui dispose de la plus grande connectivité aérienne aux Amériques et qui se situe à la 11ème place à l'échelle mondiale.

Le pays compte plus de 30 accords aériens, un nombre qui pourrait augmenter dans les prochains mois s'il concrétise les négociations en cours. Au total, 24 entreprises ont des activités à l'aéroport international de Tocumen.

La zone de connectivité disponible à partir de Panama a permis à quelques 124 entreprises d'établir leur siège régional dans ce Pays.

Alfredo Fonseca Mora, directeur de l'Autorité de l'aviation civile (CAA) a déclaré que lors du dernier sommet des dirigeants du monde tenu à Antalya, en Turquie, de nombreux pays ont manifesté leur intérêt à signer des accords en relation avec l'aéroport de Panama.

La réunion a donné lieu à des réunions avec l'Autriche, le Luxembourg et la Nouvelle-Zélande. Dans le cas des autorités autrichiennes, le pays est interessé à signer un protocole avec le Panama de manière à ce que le porte-drapeau du pays, Austria Airlines signe un accord de code partagé avec la compagnie allemande Lufthansa, qui en mars dernier a établi des vols directs pour Panama.

"Cela ne signifie pas que Austria Airlines va voler au Panama, mais en réalisant un partage de code avec Lufthansa, les voyageurs de la nation européenne auront plus de facilités, telles que l'enregistrement des bagages à travers les vols de la compagnie aérienne allemande", a déclaré le directeur de l’AAC.

Dans le cas du Luxembourg un protocole d'accord pour le fret est négocié, alors que pour la Nouvelle-Zélande, il s'agirait de transporter des passagers.

La relation aérienne pour faciliter le transport s’établira et se signera en fonction des critères de restriction établis par les deux parties.

Panama a approuvé 26 accords aériens et en applique 36 autres avec d'autres nations. En outre, six traités ont été signés à ciel ouvert (Chili, Pérou, États-Unis, Guatemala, Curacao et Nicaragua).

Les Emirats maintiennent toujours leurs intentions de se connecter de Dubaï à Panama au cours de 2017.

Des discussions formelles ont lieu avec un autre pays, le Qatar. Avec le retard des Emirats qui ont reporté le vol inaugural devant avoir lieu en février dernier, il y a pour les compagnies aériennes du Qatar une possibilité de remplir cet espace disponible, mais il n'y a rien de confirmé, a déclaré le directeur de l'AAC.

Joseph Fidanque , directeur de Tocumen, SA, aérogare principal du pays, a déclaré il y a quelques jours avoir reçu un appel des cadres des Emirats réaffirmant leur intérêt de se rendre au Panama en partant de Dubaï. Si cet accord se réalise, cette ligne serait la route aérienne la plus longue dumonde, d'une durée de 17 heures et 35 minutes.

Non seulement de nouveaux accords sont négociés, mais d’autres conversations continuent visant à agrandir les accords en vigueur et à officialiser les relations entretenues (de façon informelle) avec d’autres nations.

L’accord que, pendant des années les autorités de l'aviation panaméenne, ont cherché à développer avec l’Argentine est maintenu.

Durant les gouvernements précédents, il y a eu des tentatives de la famille Kirchner pour étendre la fréquence des vols entre cette nation du sud et le Panama. Ils ont échoué par crainte que l'ouverture du marché ait une incidence négative sur l’activité de la société Aerolineas Argentinas, la compagnie Nationale Argentine.

Actuellement et sous l’autorité du président Mauricio MACRI, la position des autorités de l'aviation Argentine est d'ajouter de nouvelles routes et de maintenir cet accord.

Aujourd’hui en partance du Panama, vous pouvez voyager vers Buenos Aires, Rosario et Cordoba.

D'autres accords vont être élargis avec le Pérou, l'Equateur,la Corée du Sud et le Nicaragua.

Il y a deux ans, le Panama a conclu des accords avec la France et le Portugal, ce qui a permis des liaisons directes avec AIR FRANCE et la TAP Compagnie nationale portugaise.

L'arrivée au Panama de ces nouvelles lignes aériennes, outre l’arrivée supplémentaire de touristes, représente un gros apport de devises pour l'économie du pays.

Un rapport publié par Oxford Economics, à la demande de l'Association du transport aérien international, a conclu que durant ces dernières années, les services de l'aviation et du tourisme associés fournissaient une moyenne annuelle de 5.000.900 milliards de Dollars au produit intérieur brut (PIB) du pays.

On estime que les compagnies d'aviation basées à Panama ont payé 173 millions $ en impôts directs, tandis que la taxe sur les vols internationaux qui transitent par le pays a augmenté de 56 millions de dollars en 2013. Le Trésor a encaissé 74 milliards de dollars grâce aux réseaux d'approvisionnement liés à l'aviation et 45 millions de dollars grâce aux activités fiscales des employés de l'industrie du transport aérien.

Les Européens se tournent vers le Panama

27 juin 2016 - 00: 05h

PANAMA maintient quatre connexions directes vers les pays européens via des vols de Air France (France), Lufthansa (Allemagne), Iberia (Espagne) et KLM (Pays-Bas) .De plus, il dispose d'une connexion partagée avec la Turquie par Turkish Airlines, qui avant d'atterrir à Panama fait un arrêt à Bogota, Colombie.

Joseph Fidanque, directeur de Tocumen, SA, a déclaré qu’à l’origine, il pensait que l'arrivée de Lufthansa entraînerait une baisse du nombre de passagers chez les compagnies aériennes européennes, mais à ce jour, la tendance se maintient à la hausse sur tous ces vols .

Au cours des 4 premiers mois de l'année, les compagnies aériennes européennes ont transporté à Panama 240 936 passagers, soit 35 583 passagers de plus que le même mois en 2015. Fidanque a déclaré qu'il y avait une forte demande des Européens pour voyager au Panama. Alex E. Hernandez V. PRESS / Roberto Cisneros