Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse – Panama ce n’est pas qu’un canal : en route pour Panama City – Par FemmExpat.com

Situé en Amérique Centrale, c’est une longue bande de terre baignée d’un côté par le Pacifique de l’autre par la mer des Caraïbes, entre la Colombie et le Costa Rica.

Le  climat y est  tropical ou chaud et humide. Une moyenne de 26° avec une saison des pluies de mai à décembre où il pleut beaucoup (quelques fois vraiment beaucoup à tel point que le parapluie devient une extension naturelle du bras). Rassurez vous il est rare que le ciel ne vous dégringole sur la tête toute la journée. En savoir plus sur le climat au Panama >>

Forte d’une population de 3 millions d’habitants, le pays est très métissé, conséquence de nombreux immigrés venus pour creuser le canal. 6% de la population est autochtone, composée de trois tribus : les Dariens, les Cunas, les Guaymis.

Le Panama est le pays le plus riche de la zone grâce à l’activité du canal qui génère « muchissimos dollares » ainsi que les sociétés de services corollaires. Son histoire mouvementée puis l’arrivée des américains et la perfusion de dollars qui va avec en font un pays à part dans la région.

Le logement

Panama City forte d’un million d’habitants ressemble (un peu) à Hong Kong avec ses grands immeubles en front de mer, avec çà et là coincées des maisons particulières, un vieux et très joli quartier (classé par l’UNESCO), Casco Viejo ou Casco Antiguo où on trouve la présidence, les ambassades mais aussi une classe moyenne qui vit dans des jolies maisons coloniales aussi colorées que délabrées.

Un effort est fait pour réhabiliter le quartier mais il y a encore du boulot. Ce mélange donne un charme particulier à l’endroit. En savoir plus sur Casco Viejo / Casco Viejo >>

Puis il y a la zone du canal, Gamboa, un tout petit peu excentrée si on veut mettre les enfants à l’école française ou internationale.

Dans la zone du canal on se croirait dans le film de Pearl Habor (question décor). On voit tout de suite la patte américaine : des maisons coloniales hyper jolies, de grandes maisons de plein pied 1950 genre American Graffity pour les cinéphiles. Le tout dans des jardins luxuriants, taux d’humidité oblige. Autrefois propriété du canal, celui ci se défait peu à peu de son patrimoine immobilier au profit de particuliers.

Si on choisit de vivre au cœur de Panama City on trouvera plus facilement à se loger dans de grands immeubles (avec ground floor munie d’une piscine), sinon les maisons sont plutôt à Gamboa. Il faut savoir que les loyers ne sont pas donnés.

Le shopping

Pour le quotidien, aucun problème. Des grandes enseignes se partage la distribution et on trouve de tout. Certains sont ouverts 24h/24h, très pratique ! Pour ceux qui ont le palais nostalgique des saveurs d’Europe, un magasin importe des produits du vieux continent (chers). Outre les grandes surfaces, on peu aller au mercado central faire le plein de légumes frais (bon marché) et de poisson, un régal.

Tous les articles d’électroménager se trouvent sans problème (attention 110 V), de même pour la Hi-Fi, les jouets…. Question habillement : dans la calle central de Casco Viejo, on trouve du prêt à porter peu cher et la qualité qui va avec. En fouillant régulièrement, on peut tomber sur des cartons tombés « inopinément « des containers et réservent de bonnes surprises. Pour des tenues plus chics, quelques grandes marques chères et un choix restreint , ne rêvez pas , ce n’est pas l’avenue Montaigne.

On peut également s’approvisionner à la Zona Libre de Colon, zone franche pour l’Amérique du Sud mais ce à certaines conditions (corps diplomatiques et autres conditions mal élucidées….)

Les grandes marques de luxes (Cartier, Vuitton, Hermes, Bulgari, Chanel, Armani... ) sont regroupées au Centre Commercial Multi Plaza situé au cœur de Panama City.

Les écoles

L’école française (jusqu’à la fin du CM2) est bonne et familiale. On peut aussi choisir l’option école internationale mais il faut avoir un bon niveau d’anglais et s’assurer que la reconversion post bac est possible. Il existe bien évidemment des écoles locales et les écoles confessionnelles sont d’un niveau nettement plus élevé que les publiques.

La santé

De bons hôpitaux, de bons praticiens, des médicaments faciles à trouver , donc pas de craintes particulières. En savoir plus sur les soins et la Santé au Panama >>

Les loisirs

On n’axera pas tous ses loisirs sur la vie culturelle si on ne veut pas être déçu. Il existe bien quelques ruines à visiter mais on en a vite fait le tour.

Donc amis sportifs et amis de la nature vous vous régalerez. Autour de Panama City, il y a de belles ballades à faire. Les plages sont à une heures de la ville. Si on veut aller plus loin, sachez que vos pérégrinations vous emmèneront plus vers le nord, le sud bénéficiant de peu d’infrastructures.

Les îles enfin : San blas, Bocas del Toro sont des buts de promenade pour des week-end à rallonge. Sachez enfin que les grands axes routiers sont bons, la conduite assez disciplinée (si on compare avec d’autres pays voisins…), l’essence peu chère et avoir un 4X4 est un plus certain pour prendre les chemins de traverse.

Comme vous voyez la vie à Panama est plutôt agréable, les panaméens festifs et ouverts, bref la vie y est douce pour qui veut en profiter.

Source : FemmExpat