Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse : Le Panama menace les pays qui le présentent comme un paradis fiscal – RFI le 2 juillet 2015.

Panama menace les pays qui le presentent comme un paradis fiscal - Revue Presse Vivre-au-panama.com (1)

Le président panaméen Juan Carlos Varela a affirmé mercredi 1er juillet que des mesures de rétorsion seraient prises contre des pays qui incluent le Panama dans leurs listes de paradis fiscaux.

Le Panama vise notamment la Commission européenne qui l'a inscrit mi-juin sur sa liste des pays facilitant l'évasion fiscale des entreprises internationales. Des mesures seront prises à l'encontre de Bruxelles dans un an si le Panama est toujours visé. Les entreprises dont le siège se trouve dans le pays ne pourront pas participer aux appels d'offres publics. Une sanction, quand on sait que Panama veut développer ses infrastructures et qu'il a pour cela une enveloppe de 20 milliards de dollars sur cinq ans.

Nous n'allons pas permettre que l'on porte préjudice à l'image du Panama, s'est insurgé le président Varela. Il assure que son pays respecte la loi internationale et qu'il est engagé dans la transparence et l'intégrité du système financier. Le Panama a en effet lancé d'importantes réformes pour lutter contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Le pays et son canal figurent aussi sur la liste américaine des paradis fiscaux.

Chronologie et chiffres Clés

« CintaCosteraPanama » par Ayaita

« CintaCosteraPanama » par Ayaita - Source Wikipédia

Situation géographique D’une superficie de 75 420 km2, le Panama est un Etat d’Amérique centrale. Situé à la charnière de l'Amérique du Sud, le pays est bordé par le Costa Rica à l'ouest et la Colombie à l'est.

Capitale : Panama (441 000 habitants) Régime politique : République Démographie
  • Population : 3 571 000 habitants
  • Densité : 47,35 hab./km²
  • Indice de fécondité : 2,6
  • Croissance démographique : 2 %
  • Espérance de vie : Femmes : 79 ans - Hommes : 74 ans
Société
  • Ethnies : Métis, Noirs, Blancs et Amérindiens
  • Langues : espagnol, créole panaméen, langues amérindiennes (ngäbere, kuna, l'emberá du Nord, teribe, woun meu)
  • Religions : catholiques 85 %, protestants 15 %
  • Alphabétisation : 94 %Panama menace les pays qui le presentent comme un paradis fiscal - Revue Presse Vivre-au-panama.com (3)
  • Développement humain : 59e / 186 pays (PNUD 2013)
Economie
  • Monnaie : balboa
  • Croissance : 9,09 % (2012)
  • Inflation : 5,9 %
  • PIB par habitant : 7 498 $
  • Dette publique : 39,79 % du PIB
Chronologie 28 novembre 1821 : proclamation de l’indépendance des provinces de Panama, ancienne colonie espagnole, qui décident leur rattachement à « l’État républicain de Colombie ». 1830-1831 : tentative de sécession panaméenne de la tutelle colombienne, qui se reproduit en 1840 et 1861. 1855 : création de l’État du Panama, fédéré à la Nouvelle Grenade (Colombie actuelle). 1903 : révolution menant à l’indépendance de fait à l’égard de la Colombie. La zone du canal de Panama devient un protectorat américain. Le canal est terminé en 1914. 1936 : modification du traité de 1903 garantissant au Panama la non-intervention armée des États-Unis « pour rétablir l'ordre public ». Une nouvelle révision a lieu en 1955. 1964 : rupture momentanée des relations diplomatiques avec les États-Unis dans le cadre d’émeutes visant la mainmise américaine sur le canal. 1968 : coup d’État du général Omar Torrijos, dont l’objectif est d'affranchir le pays de la tutelle des États-Unis et de moderniser le pays. Il mourra mystérieusement dans un accident d’avion en 1981. 1974 : rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba. 1977 : signature des traités Torrijos-Carter qui remplacent les traités de 1903 : le canal passera sous souveraineté panaméenne le 31 décembre 1999. 1983 : nomination à la tête de l’Armée de Manuel Noriega, ancien ministre de la Défense, agent de la CIA et trafiquant de drogue notoire, qui contrôle dorénavant l’Etat. 1988 : destitution du Président Eric Arturo Delvalle, élu en 1985, par Manuel Noriega. 1989 : en octobre, tentative de coup l’État contre Manuel Noriega. En décembre, intervention militaire des Etats-Unis pour renverser Manuel Noriega, inculpé de trafic de drogue. Guillermo Endara devient président. 1991-1992 : manifestations et grèves pour protester contre les effets sociaux de la politique gouvernementale. 1994-2010 : période de stabilité politique. 2010 : en décembre, une affaire d’espionnage d’opposants politiques déstabilise le président Ricardo Martinelli. 2011 : l'ancien dictateur Manuel Noriega, extradé de France le 11 décembre, est immédiatement incarcéré à sa descente d'avion. Il est condamné à 3 peines de 20 ans par contumace pour la disparition et l'assassinat d'opposants. 2014 Février : le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec le Panama, suite à la convocation par ce dernier d’une réunion du Conseil permanent de l’OEA ayant pour thème le rapport sur les droits de l’homme au Venezuela. Relations rétablies le 1er juillet, lors de la prise de fonction du nouveau président. 5 mai : le candidat conservateur Juan Carlos Varela remporte l'élection présidentielle. Il succède au milliardaire Ricardo Martinelli. Prise de fonction le 1er juillet. Documentation RFI, juillet 2014 >>

Source : RFI