Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse – Panama : un paradis pour les expatriés – BBC le 28 janvier 2015.

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (1)

Pays préféré des retraités, le Panama devient un Eldorado pour les expatriés...

Il y a une dizaine d’année, Panama City était une escale pour les retraités à la recherche d’une retraite agréable avec les plages à proximité, mais aujourd’hui la capitale panaméenne, qui est en pleine expansion, accueille les cadres de nombreuses entreprises latino-américaines attirées par un environnement économique et fiscal avantageux cherchant à étendre leur présence au cœur de l’Amérique Centrale.

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (2)Les expatriés sont attirés par le climat tropical, par le rythme de vie plus lent (moins de stress), et par les connexions aériennes du Panama vers l’Amérique du Nord (USA & Canada) mais également vers l’Amérique du Sud. La croissance rapide de la ville a généré la construction d’un grand nombre d’hôtels, d’immeubles d’habitations et de résidences modernes, mais également d’important espace de bureau.

Remy Swaab, Directeur exécutif du World Trade Center de Panama, ou sont implantés le cabinet de recherche MRINetwork, la société HENCO, et plusieurs cabinets d’avocats, a déclaré que de nombreuses entreprises n’avait pas les ressources humaines nécessaires à leur développement. « Il y a des opportunités et des places à prendre dans ce marché » a-t-il ajouté.

Son économie indexée sur le dollar a encouragé les nombreux investissements étrangers à la recherche d’une stabilité monétaire. Une structure fiscale favorable et des offres de logements de luxe ont également convaincu les expatriés désireux de vivre à l'étranger de venir à Panama City. Il est important pour eux d’avoir le même niveau de confort que dans leur pays d'origine.

Décrocher un emploi

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (7)Le Fret, la Logistique, l’Hôtellerie, l’Immobilier et d’une manière générale les Directions régionales des grandes entreprises sont les secteurs d’activités qui ont les plus importants besoin de personnels.

Par exemple, le géant de l'informatique Dell a besoin de conseillers financiers pour son siège régional, qui a ouvert l'année dernière.

Pour les biens de consommation, le géant américain Procter & Gamble qui a récemment élargi ses bureaux à proximité Costa del Este, recherche des responsables marketing.

Dans le domaine du transport maritime, la société COSCO Container Lines (1er armateur chinois) et Hanjin Shipping (Groupe Coréen) ont également élargi leur présence au Panama.

La moyenne des salaires pour la plupart des Panaméens est seulement de 400 $ à 600 $ par mois, alors que les expatriés peuvent obtenir un salaire annuel beaucoup plus important comparable aux standards de leur pays.

La législation panaméenne autorise les sociétés étrangères basées dans le pays à embaucher des expatriés à hauteur de 12% de leurs effectifs.

« Les entreprises qui mettent en place leurs bureaux au Panama sont à la recherche d'un certain niveau de compétence et d'expérience que les ressources humaines locales ne sont pas en mesure de satisfaire », a déclaré Remy Swaab.Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (8)

Panama City offre un environnement attractif pour de nombreuses multinationales. C’est le cas de du conglomérat américain 3M et du géant de la chimie BASF, qui sont basés dans la zone de Panama-Pacifico.

Ce parc d'affaires de 1400 hectares, qui est situé à 10 km du centre-ville, bénéficie d'importants allégements fiscaux et des facilités pour l’obtention des visas de travail pour les travailleurs.

Le pays a également développé des zones de libre-échange visant à attirer des entreprises orientées dans les domaines de la santé et de l’enseignement supérieur, mais aussi dans fabrication de produits manufacturés.

Ces grandes entreprises peuvent obtenir un visa de travail en quelques semaines pour leurs employés. Les expatriés qui ont vécu au Panama plus de trois ans peuvent demander l’obtention d’une résidence permanente.

Lorsqu'il s’agit de se faire embaucher, la concurrence entre expatriés est à la hausse. Il y a plus d’expatriés qui cherchent à combler le déficit de main-d'œuvre qualifiée dans la ville que jamais a déclaré Peter Lesar, Directeur financier de Thunderbird Resorts.

Peter Lesar, qui a déménagé des Etats Unis il y a 22 ans, utilise des chasseurs de têtes locales et le réseau LinkedIn pour ses recherches de collaborateurs.

« Les demandeurs d’emploi peuvent mettre plusieurs mois avant de trouver un travail compte tenu que la qualité des candidatures s’est améliorée, et qu’il y a beaucoup de demande d’expatriés pour venir travailler au Panama » a-t-il déclaré.

S'installer à Panama City

Les loyers et les prix des denrées alimentaires dépendent de votre lieu de vie au Panama. Dans le quartier de Casco Viejo (la vieille ville historique classée au Patrimoine de l’Unesco), les prix peuvent rivaliser avec Miami ou Hong Kong déclare Matt Landau le propriétaire d’un Hôtel Boutique qui loue une chambre d’hôtel pour 1500 $ par mois… soit moins de 50 $ la nuit. « Les gens pensent que Panama est un lieu cosmopolite pas cher » dit-il mais certains quartiers sont plus onéreux.

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (4)Des entreprises de déménagement et de réinstallation sont souvent sollicitées par des grands groupes pour aider leurs cadres qui se déplacent en Amérique Latine. Elles s’occupent de tout, du logement aux visas.

Pour les expatriés qui prévoient de rester au Panama, Kent Davis, directeur du Panama Equity Real Estate, recommande d'acheter plutôt que de louer leur logement. Un appartement de deux chambres près de la mer peut être loué 2000 $ par mois alors qu’il est possible d’en acheter un pour 280.000 $, a déclaré Davis qui a déménagé des États-Unis il y a huit ans.

Les étrangers ont le même accès au financement que les Panaméens et les nouvelles constructions peuvent être une bonne affaire, dit-il.

Les expatriés préfèrent le quartier historique de Casco Viejo ainsi que les quartiers modernes comme ElRevue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (3) Cangrejo, San Francisco et l'Avenue Balboa. Les familles d’expatriés arrivant au Panama embauchent généralement une aide domestique pour moins de 500 $ par mois.

La règlementation fiscale du pays permet aux entreprises étrangères réalisant des profits en dehors du Panama et fournissant des services à des entités non résidentes, de payer 0% des impôts.

Ces économies peuvent ensuite être transmises à des employés expatriés sous la forme de salaires plus élevés. En outre, les personnes ayant un revenu en provenance d'entreprises étrangères ne sont pas soumises à l'impôt sur le revenu au Panama.

Points à considérer

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (5)La majorité des expatriés dans le pays sont encore retraités. Il y a peu de temps, " La condition préalable pour vivre au Panama était d'avoir les cheveux blancs ". Voilà ce que déclare Skyler Ralston, un agent de commercialisation pour les entreprises locales, ajoutant que l'image de la ville de Panama est en train de changer.

Si de nombreux expatriés parlent surtout l’anglais et n’ont pas besoin de l’espagnol au sein de leurs entreprises, beaucoup se sentent isolés en dehors du travail car ils ne maîtrisent pas la langue locale dans les interactions quotidiennes.

Malgré l'utilisation répandue de l'anglais, les expatriés débutants peuvent éprouver des difficultés lors de leur réinstallation. " Nous avons cette extraordinaire culture d’ouverture, mais il peut être très difficile de naviguer pour les nouveaux arrivants ", a averti Matt Landau.

En termes de sécurité, le Panama est relativement sûr par rapport aux pays voisins que sont la Colombie et le Costa Rica, selon les avertissements de voyage du Département d'État des États-Unis, mais comme partout des petits larcins, des fraudes à la carte de crédit et des vols sont possibles.

Le pays ne vit pas sans ces problèmes car une partie de la population continue de vivre dans la pauvreté et certains quartiers de la ville sont à éviter, dit Matt Landau.

Revue de Presse - Panama - Un paradis pour les expatriés - Actualités Vivre-au-panama.com (10)Certains expatriés comme Landau, peuvent avoir besoin de payer des impôts à la fois dans leur pays d'origine et au Panama. Les Américains, par exemple, sont assujettis à l'impôt dans le monde entier.

Sur une note plus positive, la plupart des expatriés disent qu’il est facile de créer une entreprise en tant qu'étranger au Panama. Beaucoup d’entre eux ont créé des entreprises après avoir quitté le job qu’ils occupaient précédemment dans un grand groupe.

Après plus de vingt ans passés au Panama, Peter Lesar, qui embauche souvent des expatriés, a déclaré que les meilleurs succès d’intégration provenaient des employés ayant réussis à quitter leurs habitudes antérieures pour comprendre la société panaméenne aussi bien au travail et que dans la vie quotidienne. " Vous devez vraiment vous intégrer dans la communauté ici " déclare Peter Lesar.

A retenir...

L'aéroport international de Tocumen récemment agrandi est devenu le point central pour voyager à travers toute l'Amérique latine. Cet agrandissement a été prévu pour gérer 18 millions de passagers en 2022 (un chiffre énorme pour un pays de seulement 3,6 millions de personnes).

• Emplacement stratégique de l'aéroport - Un pont entre deux océans - Le pays obtient 2 milliards de dollars en revenus annuels de transit (canal), ce qui contribue à maintenir le niveau des impôts au plus bas.

Le canal de Panama, une autoroute maritime qui relie le Pacifique et l'Atlantique est en cours d'extension ce qui devrait profiter encore plus à l’économie du pays.

Source : BBC.COM