Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse – Panama : Les plages du Pacifique, près de l’aéroport – Le Devoir.com le 4 avril 2015.

Playa Blanca Panama - Plages du Pacifique près de l'Aéroport - Revue de Presse Vivre-au-panama.com (1)

Le nouveau RIU Playa Blanca s’installe dans un pays en plein boom.

Photo: Émilie Folie-Boivin Le Devoir Lors de notre passage, en avril de l’an dernier, on se réjouissait de ne pas avoir à se battre pour avoir une chaise de plage et de pouvoir faire de longues marches sur la berge encore peu fréquentée.

Photo: Émilie Folie-Boivin Le Devoir
Lors de notre passage, en avril de l’an dernier, on se réjouissait de ne pas avoir à se battre pour avoir une chaise de plage et de pouvoir faire de longues marches sur la berge encore peu fréquentée.

Impossible de nier le boom d’hôtels et de centres de villégiature au Panama, particulièrement à Playa Blanca, sur la côte pacifique.

Alors qu’on n’y trouvait qu’une poignée d’hôtels il n’y a pas si longtemps, les grues s’activent le long des plages, affairées à construire des centres commerciaux. Plus de 20 000 nouvelles chambres seront construites dans les cinq prochaines années, selon l’organisme Visit Panama.

L’ébullition est particulièrement visible dans la province de Coclé, et c’est étroitement lié à l’ouverture du nouvel aéroport qui permet d’accéder aux hôtels en quelques minutes, alors que l’année dernière il fallait plus de deux heures de route pour s’y rendre à partir de la capitale.

Le RIU Playa Blanca est de ces importants hôtels à s’être installés sur les berges de la côte ouest.

La chaîne prisée des Québécois — elle a remporté le prix de la « meilleure chaîne hôtelière » décerné par l’Association des agents de voyages du Québec — a ouvert cet immense hôtel de 573 chambres l’année dernière, un peu avant l’inauguration du nouvel aéroport Scarlett Martinez de Rio Hato, situé à cinq kilomètres de là.

L’endroit est parfait pour les gens à la recherche de soleil. Si les chauds rayons dardent la plage, l’air sec rend la chaleur très tolérable. Il peut d’ailleurs taper fort, le soleil, puisqu’il y a peu d’espace ombragé sur la plage, les palmiers n’ayant pas encore atteint leur maturité. Heureusement, les vacanciers n’ont pas à marcher très longtemps pour se rafraîchir dans l’une des grandes piscines, le parc aquatique pour enfants ou l’océan.

Lors de notre passage, en avril de l’an dernier, on se réjouissait de ne pas avoir à se battre pour avoir une chaise de plage et de pouvoir faire de longues marches sur la berge impeccable et encore peu fréquentée, les pieds dans un sable blond cendré juste assez dense pour le jogging matinal.

Moderne et sobre à l’extérieur, l’hôtel exprime ses couleurs très vives dans la discothèque et le bar sportif (où on nous a d’ailleurs fait jouer un match du Canadien), autant que dans le hall. Un design fidèle aux RIU, dans lequel les adeptes de la chaîne ne seront pas dépaysés.

Il est impossible de manquer à boire dans ce tout-compris ouvert 24 heures. Les chambres, spacieuses et dotées d’un balcon donnant sur la cour intérieure et l’océan, sont toutes dotées d’un frigo rempli de boissons gazeuses ainsi que d’un distributeur de spiritueux à volonté. Tandis qu’au bar du hall, les barmans sont plus que généreux sur les lampées d’alcool fort qu’ils mettent dans leurs cocktails. Le vin maison est tout aussi bien que la qualité des plats servis.

De tous les restos, l’italien est la meilleure table du lot, mais il faut avouer qu’après quelques jours, on risque de se lasser des buffets, car même le restaurant de spécialités asiatiques utilise cette formule. Il aurait d’ailleurs mérité un peu plus d’attention, celui-là, surtout pour un RIU se targuant de compter cinq étoiles.

Playa Blanca Panama - Plages du Pacifique près de l'Aéroport - Revue de Presse Vivre-au-panama.com (3)Puisque les attractions aux alentours de l’hôtel sont peu nombreuses, à part la plage et l’océan, autant en profiter pour visiter Panama City, pour son canal et surtout pour son superbe quartier historique Casco Viejo.

Il faut aussi parcourir la région avoisinante. À proximité de Playa Blanca, on trouve la vallée d’Anton qui abrite un volcan éteint depuis plus de 300 000 ans, le seul au monde dont le cratère est habité. Vu de l’intérieur, on a surtout l’impression de se trouver dans une vallée. Il est d’ailleurs très agréable de rouler sur le flanc des montagnes.

Dans les excursions offertes par le voyagiste, on peut également découvrir le savoir-faire des artisans locaux qui créent chapeaux de paille et sculptures en pierre de savon, faire un classique tour de catamaran pour une baignade en mer ainsi que de la plongée sous-marine.

Le tout dans un environnement peut-être en plein boom, mais qui est encore en émergence, rendant l’expérience de Playa Blanca agréable pour ceux qui cherchent un petit repaire tranquille.

Écotourisme dans la vallée d’Anton

Le Panama est un endroit prisé des amateurs d’écotourisme et il y a de fort jolis endroits à découvrir dans la vallée d’Anton pour en apprécier la nature. L’écrin dans lequel est installée la réputée compagnie Canopy Tower est magnifique. On peut se baigner, mais surtout faire du trekking jusqu’à la chute de 85 mètres de haut El Macho, du zipline en passant au-dessus de la chute et de l’observation d’oiseaux. On peut également y passer la nuit dans le Canopy Lodge. canopytower.com.

Pour un séjour en classe supérieure, on trouve aussi dans la vallée La Casa de Lourdes, un hôtel-boutique champêtre tranquille et niché dans la nature, qui donne envie de passer la journée à se prélasser sur le bord de la piscine ou à fouiner dans la collection de livres de l’accueillante bibliothèque et à lire, calé dans l’un des divans, pendant que chantent les oiseaux. Les poissons servis à la cuisine du restaurant sont délicieux. lacasadelourdes.com.

Playa Blanca Panama - Plages du Pacifique près de l'Aéroport - Revue de Presse Vivre-au-panama.com (4)

En vrac

Vols directs vers Playa Blanca à partir de Montréal, Québec et Bagotville.
Forfaits à partir de 1545 $ par personne par semaine.
Gratuit pour les petits âgés de moins de deux ans. Tarif spécial pour les enfants de 2 à 12 ans qui partagent une chambre avec deux adultes. Activités au club RIULand.
Panama City. Pour faire un saut dans la capitale tout en demeurant dans un RIU, la chaîne a également un hôtel dans le centre-ville. Renseignements : signaturevacations.com/fr, riu.com.

Emile Folie-Boivin à Playa Blanca

Source : Le Devoir.com

Vidéo