Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

QUALIFICATION DU PANAMA POUR LA CDM 2018

QUALIFICATION DU PANAMA POUR LA CDM 2018

Au terme d’un épilogue fou, première qualification historique pour le Panama, le Honduras en barrages, les Etats-Unis éliminés !



Coup de tonnerre dans les Caraïbes !

Troisièmes de la zone CONCACAF, les Etats-Unis sont tombés à Trinité-et-Tobago lors de l'épilogue des qualifications du côté de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes.

Conséquence : pas de Coupe du Monde pour Team USA. Vainqueur du Costa Rica, le Panama décroche une première qualification historique, alors que le Honduras, qui a fait tomber le Mexique, disputera les barrages !

Si le Mexique et le Costa Rica avaient déjà obtenu leur ticket pour le Mondial 2018 en Russie, avant la dernière journée, dans une zone CONCACAF qui regroupe les sélections d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes, trois équipes pouvaient encore prétendre à la dernière place directement qualificative.Et la quatrième place, synonyme de barrage, était également en jeu.

S’il y eut deux dénouements heureux du côté de l’Amérique Centrale, il semble que le drame avait choisi pour scène la petite ville de Couva, sur l’archipel caribéen de Trinité-et-Tobago.

Alors qu’ils n’avaient pu s’entraîner la veille de la rencontre, en raison des conditions climatiques difficiles sur l’île la plus au sud des Caraïbes, et d’un Stade Ato Boldon impraticable, les Etats-Unis avaient, par la voix du Président de la Fédération Américaine, protesté auprès de la FIFA et remis en question la bonne tenue de la rencontre.

Cette nuit, le football reprenait finalement ses droits et la lanterne rouge trinidadienne (3 pts) allait jouer un bien mauvais tour au Team USA de Bruce Arena. Dans ce qui ressemblait à un match piège, le défenseur nord-américain Omar Gonzalez allait tout d’abord tromper le vétéran Tim Howard (1-0, 17e). Avant que l’attaquant du W Connection de San Fernando ne double la mise pour les Socca Warriors avant la pause (2-0, 37e). Si l’attaquant du Borussia Dortmund Christian Pulisic réduisait le score au retour des vestiaire (2-1, 47e), les Trinidadiens tenaient bon toute la seconde période. Avec 12 points au compteur, alors qu’ils étaient troisième avant la dernière rencontre des éliminatoires, les USA se retrouvent cinquièmes et avant-derniers. Ils ne participeront donc pas à leur huitième Coupe du Monde d’affilée.




Le Panama historique, le Honduras barragiste



Si les rues de Panama City se sont remplies au coup de sifflet final, c’est que la joie était de mise après cette qualification historique en Coupe du Monde pour ce pays aux quelques 3,6 millions d’habitants !

Alors que Johan Venegas avait ouvert le score pour le Costa Rica (0-1, 36e) et que les supporters de la Marée Rouge avaient viré au gris, les Panaméens allaient trouver les ressources pour égaliser par Gabriel Torres (1-1, 53e), sur une action confuse sur laquelle on peut se demander si le ballon a vraiment franchi la ligne, avant que l’autre Torres, Roman de son prénom, ne devienne le héros de tout un peuple, en battant Keylor Navas pour la seconde fois de la soirée, à deux minutes du terme (2-1, 88e). Avec cette victoire, couplée à la défaite américaine, le Panama grimpait au troisième rang du classement, juste devant le Honduras, grâce à une différence de buts favorable (13 pts, -1).

Le lot de consolation de la zone CONCACAF revient lui au Honduras (13 pts, -6), qui décroche la quatrième place, synonyme de barrage. Grâce à sa victoire sur le leader mexicain, déjà qualifié. L’exploit était également au rendez-vous du côté de l’Estadio Nacional de Tegucigalpa, où menés par deux fois (Peralta, 17e, 0-1, Vela, 39e, 1-2), les Honduriens sont parvenus à recoller (Elis, 34e, 1-1, puis Ochoa, c.s.c, 54e, 2-2), puis à obtenir un avantage définitif en milieu de seconde période (Quioto, 60e, 3-2). Après 2010 et 2014, los Catrachos devront donc passer par les barrages pour participer à leur troisième mondial consécutif. Les Honduriens seront en effet confrontés à l’Australie, lors de deux rencontres décisives. Des Socceroos qui se sont très difficilement défaits de la Syrie lors du pré-barrage de la Zone Asie (AFC) (1-1, 2-1 a.p.), grâce à un doublé de l’inévitable Tim Cahill.


Les résultats de la dernière journée des qualifications dans la Zone CONCACAF

- Trinité-et-Tobago 2 - 1 Etats-Unis : Gonzalez (c.s.c, 17e), A. Jones (37e) pour Trinité-et-Tobago, Pulisic (47e) pour les Etats-Unis.

- Panama 2 - 1 Costa Rica : G. Torres (53e), R. Torres (88e) pour le Panama, Venegas (36e) pour le Costa Rica.

- Honduras 3 - 2 Mexique : Elis (34e), Ochoa (c.s.c, 54e), Quioto (60e) pour le Honduras, Peralta (17e), Vela (39e) pour le Mexique.






Publié le 11 octobre 2017 par Mathieu Rault

http://www.footmercato.net/autre-championnat/cdm-2018-concacaf-au-terme-d-un-epilogue-fou-premiere-qualification-historique-pour-le-panama-le_211985

QUALIFICATION DU PANAMA POUR LA CDM 2018

QUALIFICATION DU PANAMA POUR LA CDM 2018