Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Revue de Presse Economie Française – Pouvoir d’achat : le déclin français – Contrepoints le 4 octobre 2014.

REvue de Presse - Pouvoir d'achat - le déclin français - Actualité Vivre-au-panama.com (1)

Le président a dit qu’il serait l’homme du pouvoir d’achat. Il dispose d’un seul moyen pour y parvenir. Il consiste à diminuer d’une manière drastique la dépense publique, comme dans de nombreux pays.

Notre pouvoir d’achat est trop élevé (en moyenne), car, en France, nous dépensons plus de richesses que nous n’en créons ! Ce qui explique nos déficits et notre dette. Le président a dit qu’il serait l’homme du pouvoir d’achat. Il dispose d’un seul moyen pour y parvenir. Il consiste à diminuer d’une manière drastique la dépense publique, comme dans de nombreux pays. Les gaspillages, les fraudes, les abus, etc. sont estimés à environ 100 milliards par an. Tout est donc possible, avec du courage et une véritable rupture ! La fin du matraquage fiscal de nos entreprises, de nos investisseurs, des classes moyennes…

Ce « choc » fiscal aurait pour conséquence la fin du chômage de masse et la reprise d’une croissance saine : la responsabilisation des citoyens, la fin raisonnable et régulée d’un État providence en faillite, l’égalité des charges pour nos entreprises.

REvue de Presse - Pouvoir d'achat - le déclin français - Actualité Vivre-au-panama.com (2)Qu’il serait doux d’avoir un gouvernement qui ait le courage de réduire les dépenses publiques… Pour comprendre le triste moral des Français : accablés par un État hypertrophié, prétentieux et omnivore qui entend s’occuper de nous et de tout, y compris de vertu, domaine où, pourtant, il n’est guère exemplaire. Prétendant faire notre bonheur malgré nous, multipliant les lois, les décrets, les contrôles, les comités Théodule, les impôts, les taxes, les prélèvements obligatoires, cela devient insupportable ! Comment s’étonner que, malmenés, infantilisés, rackettés, les Français aient le moral à zéro !

Les leçons de morale, de gestion des entreprises, de la part de nos politiques de droite et de gauche sont pitoyables ! Nos ministres de 2014 le sont tout autant… Pas une seule personnalité de la société civile et du monde économique. Rien que des fonctionnaires, des profs et des avocats ! Rectification : Macron ministre de l’économie… Il est bien le seul.

Ils ont accumulé 30 ans de chômage de masse, des déficits chroniques, 2000 milliards d’euros de dettes. Avec en plus une crise financière et économique dont ils portent une grande part de responsabilité. Pour quel bilan ?

Par Gérard Gelé Source : Contrepoints