Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Né au Panama, Ruben Blades est un chanteur de salsa qui a été révélé grâce à au titre “Pedro Navaja”.

Né au Panama Ruben Blades Chanteur Salsa Acteur Homme politique - Actualités Vivre-au-panama.com (1)

Ruben Blades est né le 16 juillet 1948 au Panama de parents musiciens. Son père était joueur de percussions (bongos) et sa mère était chanteuse et pianiste.

Rubén Blades est un des chanteurs les plus couronnés de succès de l'histoire de la musique Panaméenne. Il commença sa carrière en tant que membre des groupes dirigés par Ray Baretto et Willie Colón, et a ensuite continué à influencer la musique salsa avec ses vers de haute qualité littéraire et à contenu politique. Ses arrangements modernes remplacèrent très vites les vents et les percussions latines typiques par des synthétiseurs et des tambours. Souvent surnommé « Latin Bruce Springsteen »Blades fut LA voie da la classe moyenne d’Amérique Centrale.

Né au Panama Ruben Blades Chanteur Salsa Acteur Homme politique - Actualités Vivre-au-panama.com (2)Ayant grandi dans un quartier de classe moyenne dans la ville de Panama, Blades hérita son talent pour la musique de ses parents. Sa mère, Anoland, quitta Cuba pour jouer du piano et chanter en Espagne. Son père détective, Rubén Sr., jouait du bongó. Inspiré par les chansons doo-wop de Frankie Lymon et the Teenagers’, Blades se mit à chanter des chansons rock et pop nord américain durant son adolescence. En 1963, il fut alors le chanteur principal du groupe the Saints, formé par son frère aîné Luis. Les conflits politiques du Panama du milieu des années 60 ont profondément touché Blades qui en revint de plus en plus à ses racines en ne chantant plus que dans sa langue native, l’espagnol.

Durant ses études de droit à l’Université de Panama, Blades continua à s’investir dans sa musique, jouant avec Conjunto Latino y Los Salvajes del ritmo. En 1968, l’album qu’il enregistra avec Bush y los Magnificos  est arrivé aux oreilles du producteur de Joe Cuba à New York. Il fut invité à se joindre le groupe de Cuba mais refusa l’invitation afin de finir son cursus universitaire.

Le gouvernement panaméen décida un an plus tard de fermer cette université ce qui l’amena à se rendre aux Etats-Unis. Une fois là-bas, Blades enregistre l’album « De Panamá a Nueva York » avec Pete Rodríguez. Peu après la réalisation de cet album l’université fut réouverte et Blades s’y rendit pour finir ses études. Bien qu’il ait accepté un poste d’avocat pour la Banco de Panamá il rejoint le diplôme en poche les Etats Unis afin de rendre visite à ses parents émigrés vers Miami en 1974.

Aux USA, Blades se rend à New York et accepte un travail avec un label, Fania Records, qui se concentre sur de la musique latino. Un an après il remplace Tito Allen comme chanteur dans le groupe de Ray Barreto. Quand Baretto quitte le groupe pour former un groupe de Latin Fusion, Blades devient le leader du groupe et le renomme « Guarare ».

En 1975, Blades compose et chante sur l’album de Barreto « Canto Abacua » . Blades fut même désigné compositeur de l’année pour son travail par le magazine « Latin New York ». Il a aussi joué dans le groupe de Willie Colón et resta avec celui-ci pendant plus de 6 ans. Sa participation a fait flamber les ventes : l’album « Siembra » incluant « Pedro Navaja » qui est le single ayant enregistré le plus de vente de toute l’histoire de la salsa, a été vendu à plus de 3 millions d’exemplaires.

En 1980 sa chanson « Tiburón » (requin), qui récrimine l’intervention nord-américaine aux Caraïbes, a envahi les ondes de Miami. En 1982, Blades forme son nouveau groupe, Seis del Solar, un mélange excitant de musiques latines, rock, reggae et sons des caraïbes. Son premier album "Buscando América“ fut réalisé en 1983. Un an plus tard, Blades est pris à Harvard où il passe son master en droit international.

Depuis le début des années 80, Blades s'occupe de composer et de jouer les bandes originales pour des films comme "The last Fight", "Crossover Dreams", "Critical Condition", "Dead Man Out", "Disorganized Crime", "The Lemon Sisters", "The two Jakes", "Predator 2", "Un hombre en guerra!", "Joséphine Baker", "A million to Juan", "Scorpion spring and the Devil's Own".

Né au Panama Ruben Blades Chanteur Salsa Acteur Homme politique - Actualités Vivre-au-panama.com (3)Blades partage le rôle ürincipal dans le spectacle musical  sur Broadway de Paul Simon "The Capeman" avec Marc Anthony.

Ruben Blades qui habite en Californie avec sa femme, l’actrice Lisa Lebenzon est aujourd’hui encore impliqué dans la vie politique. Il a fondé un nouveau parti politique à panama, s’est présenté aux élections présidentielles de 1994 et est arrivé en seconde position. Alors que la plupart de ses albums sont en espagnol, il enregistre en 1988 un album en anglais, « Nothing but the Truth », avec des chansons de Lou Reed, Elvis Costello et Sting .

Source : Salsa in Cuba

Videos