Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Tradition et Folklore du Panama : Les habitants d’Anton étaient tous réunis pour Le Festival National du “Toro Guapo”.

Des centaines de touristes nationaux et étrangers se sont donnés rendez-vous sur la place du 15 Janvier, le samedi 19 octobre, afin de profiter de cette fête qui fait revivre les coutumes et les traditions du village d’Anton.

Durant cinq jours, se rejouent des activités autochtones comme le jeu du tambour, du mortier, de la « jupe coquine » et la danse du toro guapo (beau taureau).

Le traditionnel orchestre « sous l’eau » ou mojadera con totuma, les danses folkloriques, les dégustations de guacho en totuma et de la piladera de riz, les concours de pelage/ découpage de noix de coco et de charge/ découpe de bois, le défilé de la vache de papier (vaca encutarrada) et le typique ensemble de tambours ont animé la quatrième journée de célébration du 44ème Festival National du Toro Guapo d’Anton.

AMBASSADEURS

Des délégations folkloriques de tout le pays ont défilé sur les deux estrades de la place du 15 Janvier. Cumbia Chorrerana, congos de Colon, diables saints, ainsi que de nombreuses représentations folkloriques nationales étaient les principales animations auxquelles ont pu assister les milliers de visiteurs à avoir empli la scène centrale.

Alison Nicole Salazar, reine du 44ème Festival National du Toro Guapo d’Anton, a remercié tous ses compatriotes pour lui avoir donné l’opportunité de représenter le village lors de cette activité qui donne une nouvelle vie et une grande valeur aux coutumes et aux traditions du village.

Elle a invité le peuple panaméen à participer au grand défié de charres qui a eu lieu dimanche dans les principales rues du village.

COULEURS ET JOIE

Le défilé folklorique, les concours d’habilité pour enfants, le jeu du mortier, le jeter de lance, la « jupe coquine » et le défilé de charres ont connu un grand succès, et leurs acteurs ont reçu de chaleureux applaudissements.

Lundi 21 octobre a été organisé la classique « gallota », point culminant de la fête. Elle offre des corridas, un ensemble de tambours, un orchestre de clôture du festival et des danses populaires à toutes les personnes présentes.

SOUVENIRS

Les festivités du Toro Guapo sont organisées en raison de la disparition du folkloriste d’Anton Armando del Rosario De Leon et ont été promulguées festival régional, le 11 octobre 1967. Son nom vient de la tradition d’élevage caractéristique du village d’Anton.

RECONNAISSANCE

Il a été promu festival national par la loi 10 du 21 janvier 2004. Le 15 octobre de chaque année a été déclaré jour officiel du Toro Guapo d’Anton. Ceci a permis la reconnaissance du festival comme l’un des festivals folkloriques les plus importants et attractifs de la province de Cocle.

TRADITION

La danse du Toro Guapo est une tradition qui a vu le jour, il y a bien longtemps. Le toro guapo danse face à l’orchestre. Il faut souligner que c’est un homme qui doit réaliser les pas de danse avec beaucoup d’habilité, tout en sautant et en faisant des gestes pour imiter les femmes. Celles-ci sont vêtues des « jupes coquines », observent les gestes des hommes et leur jettent une lance, comme dans une corrida.

HERITAGE D’ANTON

Denia Garagate, folkloriste d’Anton, souligne qu’il s’agit de festivités où les coutumes et les traditions d’Anton revivent et peuvent se faire connaître par les nouvelles générations.

Le festival permet de rendre hommage aux ancêtres qui, depuis l’époque coloniale, se sont voués à l’élevage du bétail.

Autre actualité sur le festival "Toro Guapo". Lire l'article >>

Source :  www.laprensa.com.pa et Visitpanama