Le PANAMA est le pays idéal pour votre "FUTURE NOUVELLE VIE" pour vous et votre famille.

Le Panama en été : entre ville coloniale cosmopolite et paradis des Caraïbes.

Pour les vacances d'été, le Panama est une destination alliant expérience urbaine et séjour sur les plages de la côte des Caraïbes.

Les visiteurs pourront s'aventurer dans la ville la plus cosmopolite et l’une des villes les plus sûres d'Amérique latine dont le patrimoine historique est le symbole de son passé ethnique et colonial et également profiter, par exemple, de la tranquillité des paradis tels que les îles de Bocas del Toro et de Guna Yala.

Se promener dans les ruelles pavées jonchées d’objets d'artisanat de Guna et de vendeurs de « raspaos » (glace pilées, sirop et lait condensé) ou séjourner dans les boutique-hôtels en face de l'océan Pacifique font partie de l’offre très diversifiée, mais réalisable, de la ville de Panama. Aujourd'hui, la restauration de certains bâtiments du Casco Antiguo donne une seconde vie à ce quartier de la capitale. De plus, on y trouve également de nouveaux restaurants et de nouveaux petits hôtels charmants ainsi que divers magasins à la décoration soignée. Le beau complexe historique de San Felipe était autrefois stratégiquement entouré d'une grande muraille de pierre. À présent, il ne reste guère plus que quelques vestiges de la muraille, mais certains bâtiments coloniaux font toujours partie du paysage urbain tel que la Cathédrale métropolitaine de Santa María La Antigua ainsi que les églises San Felipe Neri, San Francisco de Asís et San José disposant chacune d'un spectaculaire autel doré. Le musée du canal sur la Plaza de la Independencia se trouve dans le bâtiment de l’ancienne poste de la Plaza Mayor et le Théâtre national préside la Plaza Bolívar. Depuis la Plaza de Francia, où se trouve la statue de Lesseps, il est possible d’observer la baie de Panama ainsi que les bâtiments et parcs de la ville moderne. Cette nouvelle zone urbaine est l'actuel centre des affaires et commercial de la ville d'où émergent de grands gratte-ciels. La zone située à côté de la Cinta Costera comprend également des complexes hôteliers, des appartements de luxe, des restaurants et des espaces de divertissement, dont des cinémas, des casinos et les meilleures salles de jeu de la ville. La Chaussée d'Amador, baptisée Causeway, propose également des discothèques, des bars et des restaurants avec vue sur Punta Patilla et Punta Este. Les centres commerciaux modernes et les boutiques exclusives disposent des magasins de marques nationales et internationales de luxe et les entreprises leader de la mode, des chaussures, des accessoires, de la parfumerie et des bijoux.

Oui, le paradis existe au Panama

Le Panama est une destination spectaculaire offrant plus de 2 850 kilomètres de côte et 1 800 îles s'étalent de la mer des Caraïbes au nord à l’océan Pacifique au sud. Des eaux exotiques des Caraïbes émergent des plages, des récifs de corail rempli de poissons multicolores et des scènes d’histoires de pirates et de corsaires qui ont eu lieu jadis. Ce cadre idyllique fait de Bocas del Toro une des destinations préférées du pays avec des espaces naturels comme la Isla Zapatilla ou la baie des dauphins. Les plages aux eaux chaudes et cristallines regorgeant d'étoiles de mer à Guna Ayala dans l'archipel de San Blas, complètent les surprenants espaces naturels des Caraïbes du Panama. L'archipel de Bocas del Toro est composé de plages de sable blanc, d'eaux turquoise parsemées d'étoiles de mer et de 200 espèces de poissons tropicaux. La capitale Isla Colón, une petite communauté caractérisée par l'architecture colorée des maisons de bois aux larges porches et terrasses construites au-dessus de la mer. Le calme et le multiculturalisme caractérisent ce paradis peuplé par des Caribéens ayant immigré dans cette zone reculée pour travailler dans les plantations. La communauté de Ngöbe-Buglé, l'ethnie la plus importante du pays, peuple ce territoire et se consacre principalement au travail sur les plantations de cacao et de bananes. Dans la zone des Caraïbes opposées se trouve l'archipel de San Blas composé de plus de 365 îles dont 49 sont habitées par la communauté amérindienne des Guna Yala. La zone maritime est entourée de récifs où il est possible de pratiquer la plongée libre ainsi que la plongée sous-marine. Achutupu, Kagantupu, Yandup et Coco Blanco font partie des plages les plus intéressantes pour les visiteurs souhaitant bronzer et s'adonner à la plongée. Certaines îles offrent un hébergement où il est possible de dormir dans des cabanes sur le sable et à front d'eau, et une cuisine à base de poisson est de banane plantain frite. Les Guna ont conservé une forme de gouvernement ancestrale et continuent à vivre selon leurs traditions, leurs croyances et leur forme d'expression culturelle. La communauté est caractérisée par sa production de « molas » d'artisanat et de leurs travaux de textile superposant différentes couches de tissus afin de réaliser des dessins géométriques divers de différentes couleurs. Les compositions décorées peuvent être achetées à San Blas ou dans les étales dans les rues du Casco Antiguo de la ville de Panama. Source : www.expreso.info

Vidéos